Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Commercialistion du vin
La cartographie des préférences ou le marketing industriel appliqué au vin

L´ITV de Gaillac a adapté au secteur du vin une démarche marketing utilisée dans l´industrie agro-alimentaire. Reste à convaincre les opérateurs de l´utiliser.


Aujourd´hui, il ne suffit pas de savoir si un vin plaît ou non au consommateur. Encore faut-il savoir pourquoi. Les fabricants de yaourts ou de jus de fruits l´ont bien compris et ont recours à une méthode statistique intitulée la cartographie des préférences. Elle est basée sur la confrontation de données techniques issues d´un jury de dégustation expert et des résultats de panel de consommateurs. « Cette méthode permet de cibler un groupe de consommateurs, de connaître ses attentes et d´adapter les conditions de production du produit pour y répondre », indique François Davaux de l´ITV de Gaillac.

Pour la première fois, cette technique a été testée avec succès sur le vin et en l´occurrence sur un vin de pays blanc. « C´est une démarche qui répond à une logique agro-alimentaire, encore étrangère à la filière viticole », estime François Davaux. Elle pourrait s´avérer intéressante pour une coopérative ou un groupe de coopératives disposant de volumes importants (entre 200 et 300 000 hl) afin d´amortir son coût compris entre 45 000 et 61 000 euros (un coût intégrant la formation du jury expert et le recrutement de 300 consommateurs afin d´assurer la pertinence de l´étude) et souhaitant aborder des marchés d´exportation.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les viticulteurs engagés dans les groupes 30 000 se retrouvent pour échanger et se former dans le but de faire baisser leurs IFT. © Crana
Groupes 30 000, la réduction des phytos à grande échelle
Le projet Groupes 30 000 du plan Ecophyto 2 a pour objectif d’accompagner 30 000 exploitations dans la réduction des produits…
[ESSAI/VIDEO] Citroën Berlingo Van 1.6 BlueHDI 100 - Une troisième génération très aboutie
Machinisme
Nous avons pris les commandes d’un Berlingo Van dans sa version Worker à l’équipement fourni et orienté « chantier ». Notre…
chocolatier patrick roger
Quand un chocolatier devient vigneron
Chocolatier renommé, Patrick Roger a trouvé des vignes dans le domaine qu’il a acquis en 2015 dans les Pyrénées Orientales pour…
En Bourgogne, la filière viti-vinicole relève le défi de l’emploi
Près de 150 000€ vont être injectés dans le programme « Vita Bourgogne / Les métiers du vin: votre avenir! », qui a pour objectif…
 © Cave Jumert
Une presse à sarments automotrice
Charles Jumert, vigneron à Villiers-sur-Loir dans le Loir-et-Cher, a transformé un enjambeur en presse à sarments automotrice.
Le nord beaujolais obligé d’utiliser la mention « bourgogne gamay »
Après près de six ans de bataille judiciaire, le conseil d'État a tranché. Les vignerons et négociants du nord beaujolais seront…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole