Aller au contenu principal

En Gironde, l'intérêt de la rafle en vinification se précise

Après avoir quasiment disparu des chais bordelais, la rafle fait son grand retour en vinification. Des essais couplant analyses physico-chimiques et sensorielles ont été menés en 2019 et 2020 dans six propriétés, afin de mieux définir comment l'utiliser. Voici les conclusions.

La rafle est souvent utilisée de façon empirique. Or certains cépages, comme le merlot, sont davantage adaptés à une vinification avec rafles. © J. Gravé
La rafle est souvent utilisée de façon empirique. Or certains cépages, comme le merlot, sont davantage adaptés à une vinification avec rafles.
© J. Gravé

Depuis une dizaine d’années, la vinification avec rafles, autrefois courante, connaît un regain d’intérêt dans le vignoble bordelais. Un engouement qui s’explique notamment parce que la rafle contient des molécules impliquées dans la sensation de fraîcheur des vins rouges. Une aubaine alors que le changement climatique fait évoluer les vins vers des profils toujours plus concentrés. « Le problème est que la rafle est utilisée de façon totalement empirique. Or, sans maîtrise, elle peut apporter des caractères végétaux et des tanins astringents », pose Frédéric Massie, œnologue conseil associé chez Derenoncourt Consultants.

Lire aussi " Plus de fraîcheur avec les rafles "

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Un semoir à engrais verts pour chenillette fait maison
Teddy Martin, viticulteur à Janvry dans la Marne, a confectionné un semoir à engrais verts pour sa chenillette, sur la base d’un…
7 chiffres à retenir sur la viticulture bio en 2020
L’Agence bio a dévoilé son rapport sur le marché du bio à la production et à la consommation en 2020. Le vin fait toujours partie…
L'entreprise Alatache rend possible le travail du sol sur des parcelles inaccessibles aux machines grâce au treuil. © X. Delbecque
Des solutions pour mécaniser les vignes en fortes pentes
La chambre d’agriculture de l’Ardèche a organisé en avril dernier une journée consacrée aux solutions pour les fortes pentes.…
Éric Moëc, ingénieur œnologue chez Badet Clément, réserve la bioprotection aux raisins vendangés à la main. Il s'agit des raisins issus d'un domaine que la Maison de négoce possède en propre.  © J. Gravé
La bioprotection, indissociable des itinéraires de vinification sans sulfites ?
Les levures non-Saccharomyces, ou bioprotection, sont presque systématiquement prescrites dans les itinéraires sans sulfites.…
Dans le cadre d'un bail, les aménagements d'agroforesterie s'envisagent de façon variable selon que l'intention de plantation intervient alors que le bail se conclut ou si c'est en cours de bail. © J.-C. Gutner/Archives
Parcelles en fermage et agroforesterie viticole : ne plantez pas à la va-vite !
L’agroforesterie viticole fait partie des solutions agroécologiques ayant le vent en poupe. Les notaires de Jurisvin sont…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole