Aller au contenu principal

Beaujolais
Du gamay effervescent

Les consommateurs et les professionnels préfèrent le demi sec, qui est jugé « moins tannique et plus qualitatif ». Côté packaging, 92% des étrangers sont séduits par l’étiquette et le nom, contre seulement 54% des français…
Les consommateurs et les professionnels préfèrent le demi sec, qui est jugé « moins tannique et plus qualitatif ». Côté packaging, 92% des étrangers sont séduits par l’étiquette et le nom, contre seulement 54% des français…
© Sicarex Beaujolais

La Sicarex Beaujolais s'est penchée sur l'élaboration, selon la méthode traditionnelle, d'un vin rouge effervescent à base de gamay, baptisé Red Bulle. « Vinifié avec une macération pré fermentaire à chaud afin d'extraire le maximum de couleur, le moût a été pressé pour éviter l'extraction trop prononcée des tanins. La fermentation alcoolique s'est faite en phase liquide pour plus de fruité », explique Bertrand Chatelet. Deux liqueurs de tirages ont été réalisées : un brut (10g/L de sucre) et un demi sec (33g/L de sucre). Les deux effervescents ont été dégustés par 70 consommateurs (dont 13 étrangers) et par une cinquantaine de professionnels. « Les résultats mettent en avant le côté fruité, léger, frais et original du produit », commente Bertrand Chatelet. 83% des consommatrices aiment le demi sec, de même que 56% des hommes, et 100% des étrangers interrogés. Côté professionnels, les résultats sont assez proches avec, une part légèrement inférieure pour le demi sec. Ce produit effervescent correspond à une volonté de diversification des beaujolais. Son avenir n'est pas déterminé : «  nous n'avons pas encore décidé de la reconduction de ce vin. Dans tous les cas le nom ne sera pas gardé. », indique Jean-Louis Berger, directeur de la Sicarex.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Le vin en canette vise le créneau premium
Après le lancement d’un cru du Beaujolais fleurie conditionné en canette en novembre 2020 par Les vins de Vicky, l'entreprise La…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole