Aller au contenu principal

Divico, une variété prometteuse pour des vins concentrés

La variété suisse divico suscite l’engouement des professionnels, mais n’est pas encore inscrite au catalogue français. Cette variété rouge offre un très bon niveau de résistance au mildiou tout en étant très appréciée en dégustation avec des vins concentrés, colorés et fruités.

carte d’identité

Année d’obtention 1997

Obtenteur Jean-Laurent Spring, Agroscope Changins

Pays d’obtention Suisse

Parents gamaret x bronner

Couleur rouge

Surface cultivée en Europe moins de 50 hectares (Suisse, Allemagne…)

Résistance très bonne sur mildiou, moyenne sur oïdium

Architecture de résistance monogénique

Précocité précoce

Potentiel de production élevé

Profil sensoriel arômes de cerise noire, mûre, myrtille, nez kirsch, notes épicées et florales

Impression générale très bonne

Diffusion divers pépiniéristes en Suisse

OBTENTION ET SENSIBILITÉ AUX MALADIES

Résistance élevée au mildiou

D’origine suisse, divico est une variété avec une résistance élevée au mildiou et au botrytis, moyenne à l’oïdium selon les conditions d’expérimentation en Suisse mais élevée dans des essais réalisés à Pouilly-le-Monial dans le Beaujolais. Selon Jean-Michel Desperriers, de la Sicarex Beaujolais, « elle présente une bonne tolérance au black-rot, même si elle ne possède pas de mécanisme de résistance spécifique contre ce pathogène ».

En Suisse, souligne Jean-Laurent Spring de l’Agroscope à Changins, en situation de pression plus élevée du mildiou et surtout de l’oïdium, « il est recommandé de gérer la protection de cette nouvelle variété avec 1 à 3 traitements suivant la pression de l’année dont 2 autour de la floraison et un passage à base de cuivre entre la fermeture de la grappe et la véraison ».

PHÉNOLOGIE ET CARACTÉRISTIQUES AGRONOMIQUES

Une variété précoce et productive

Sa vigueur est assez élevée, ainsi que son potentiel de production, qui peut atteindre 12 t/ha. Son port est semi-érigé et se prête relativement bien au palissage. C’est une variété précoce tant au niveau du débourrement que de la maturité, proche du gamaret. « Pour une maturité phénolique optimale des raisins, il est recommandé de vendanger tardivement ce que permet sa résistance à la pourriture grise », précise Jean-Laurent Spring.

La véraison précoce de divico nécessite par ailleurs une protection contre les dégâts d’oiseaux. Expérimentée en Gironde à la cave de Tutiac depuis 2014, cette précocité apparaît comme un handicap, « elle présente au moins dix jours d’avance par rapport au merlot ce qui la rend encore plus sensible au gel », souligne Katia Schmidt, responsable technique au sein de cette cave. C’est par ailleurs une variété sensible à la sécheresse, il est donc préférable de l’implanter sur des terrains profonds ou de l’associer à un porte-greffe résistant au sec.

POTENTIALITÉS TECHNOLOGIQUES

Des vins concentrés et qualitatifs

À la dégustation, remarque Jacques Rousseau de l’ICV, « divico donne des vins rouges assez colorés et fruités avec des tanins soyeux. C’est un des vins rouges très appréciés en dégustation ». Ses vins sont très concentrés avec des notes de cerises noires, de mûres et d’épices et parfois une finale d’eucalyptus qui apporte de la fraîcheur. L’élevage en barrique semble d’ailleurs approprié.

À ce jour, la variété divico ne fait l’objet d’aucun classement en France et ne peut être commercialisée. « Elle n’est inscrite sur aucun catalogue européen, ce qui empêche pour l’instant sa multiplication et la diffusion des plants dans l’Union européenne », explique Laurent Mayoux, secrétaire technique du CTPS section vigne. Les vignerons qui souhaitent l’expérimenter doivent se rapprocher d’un organisme habilité en attendant l’évolution de son statut.

Retrouvez toutes nos fiches sur les variétés résistantes :

Divico, une variété prometteuse pour des vins concentrés

La variété résistante saphira donne des vins élégants

Le pinotin pour des vins colorés et fruités

Les résistances de la variété johanniter sont limitées

Bronner donne des vins peu typés

Le cabernet cortis, une variété résistante précoce

Solaris, un blanc précoce pour des vins fruités

Le monarch craint l’oïdium

Voltis, un blanc idéal pour l’assemblage

Floreal, pour des vins expressifs et aromatiques

Vidoc donne des vins colorés et structurés

Le souvignier gris pour des vins expressifs

Artaban, un résistant pour des vins légers et colorés

La variété résistante soreli confère des notes exotiques aux vins

Le prior, un résistant de qualité plutôt destiné aux vignobles du Nord

Le cabernet blanc, un résistant best-seller

Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve

Des vins colorés et fruités avec l'hybride résistant chambourcin

Le muscaris, une variété résistante aromatique prometteuse en assemblage

La variété résistante fleurtai donne des vins fruités et aromatiques

La variété résistante coloris donne des vins puissants et colorés

Les plus lus

Le poudrage est souvent réservé à la période sensible.
Soufre poudre ou mouillable : les critères de choix en vigne
Bien que le soufre mouillable ait de nombreux avantages en termes d’emploi, la forme en poudre n’est pas à négliger. Elle permet…
Certains constructeurs combinent une tondeuse à une rogneuse.
Les rogneuses traînées, synonymes de productivité

Les rogneuses traînées sont des machines offrant de bons débits de chantier, adaptées à des surfaces minimales de 30 à 40…

Fabien Marie, viticulteur en Charente-Maritime : « La rogneuse traînée est incomparable en termes de maniabilité dans les tournières. »
« Je gagne en débit de chantier avec ma rogneuse traînée »

Viticulteurs et entrepreneurs en Charente-Maritime, Laurent et Fabien Marie sont équipés de deux rogneuses traînées. Un…

René Becker, consultant et formateur indépendant, spécialiste de la biodynamie.
« En 100 ans, la viticulture en biodynamie n’a jamais été aussi actuelle »

René Becker, consultant et formateur en biodynamie, dresse un bilan et des perspectives pour la biodynamie à l’occasion du…

Le biochar épandu au pied des vignes permet d'améliorer la rétention en eau, selon des observations récentes.
Quels produits utiliser contre la sécheresse en viticulture ?

Qu’ils agissent sur la plante pour les biostimulants, ou sur le sol pour les biochars, il existe des leviers pour aider la…

Planter des vignes en gobelet et introduire des engrais verts en interrang sont deux leviers permettant de lutter contre la sécheresse.
Une diversité de pratiques culturales pour lutter contre la sécheresse de la vigne

Cépages tolérants, conduite en gobelet, palissage assoupli, présence de couverts végétaux ou encore d’arbres sont autant de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole