Aller au contenu principal

« Démontez entièrement les pompes au moins une fois par an »

Ingénieur spécialisé dans les équipements vinicoles à l’IFV, Jean-Michel Desseigne livre ses conseils pour choisir la pompe à vin la plus adaptée à son chai, et optimiser son utilisation.

Jean-Michel Desseigne, ingénieur à l'IFV: " il est aujourd'hui possible d'ajuster très finement les débits de transfert. De l'entonnage au chargement de citerne, les pompes de transfert sont très polyvalentes". © IFV
Jean-Michel Desseigne, ingénieur à l'IFV: " il est aujourd'hui possible d'ajuster très finement les débits de transfert. De l'entonnage au chargement de citerne, les pompes à vins sont très polyvalentes".
© IFV

Quels éléments ont conduit les fabricants de pompes œnologiques à développer des machines aussi technologiques que celles que l’on trouve aujourd’hui sur le marché ?

Dans les années 90, des contaminations au cuivre et au plomb ont fait prendre conscience aux fabricants que les pompes pouvaient avoir une influence sur la qualité des vins. Ce phénomène a été enrayé en modifiant le revêtement qui est aujourd’hui en inox ou en matériaux plastique. Mais la surveillance reste vive, en lien avec l’évolution des connaissances en œnologie et des pratiques. Le risque de contamination microbiologique est aujourd’hui de plus en plus fort avec la réduction du sulfitage. On connaît mieux le rôle de l’oxygène, on sait que les risques de dissolution sont très importants en début et en fin de transfert.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Glyphosate : seuls les usages sur le cavaillon et dans les parcelles non-mécanisables seront maintenus en vigne
Après trois ans de suspense, les conditions de restriction du glyphosate sont enfin précisées. Il restera autorisé dans les…
L'élévateur de vendange a remplacé six porteurs.  © Alabeurthe
[VIDEO] Un tapis élévateur pour mécaniser la vendange manuelle
Depuis 2019, Michel Laroche est équipé d’un tapis élévateur sur tracteur enjambeur pour remplacer les porteurs.
Phytos : les modalités de séparation entre la vente et le conseil enfin précisées
Issu de la loi Egalim du 30 octobre 2018, le principe de séparation de la vente et du conseil à l’utilisation des produits…
Les teintures-mères utilisées pour l'isothérapie ont été réalisées à partir d'organes de vignes atteints par le mildiou. © CAB
Homéopathie en vigne, des effets ponctuels
L’homéopathie et l’isothérapie ont été testées dans le Val de Loire. Il en ressort des premières conclusions assez intéressantes…
Dans la mesure du possible, les stations météos doivent être placées à des distances d'au moins deux fois la hauteur de l'obstacle le plus proche. © Sencrop
Comment s’équiper  en stations météorologiques? 
Gel, irrigation, maladies… Les stations météorologiques connectées et les outils d’aide à la décision qui les accompagnent…
Lorsqu'il alimente des camions transportant du vin ou des alcools viniques, l'ED95 contribue à limiter l'empreinte carbone de la filière. © Raisinor France
Un biocarburant à 95 % issu du marc de raisin
La filière vitivinicole contribue depuis longtemps à produire des biocarburants via la distillation des marcs de raisin et des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole