Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Ils le font aux Etats-Unis
De l’aba pour améliorer la couleur des baies

Des essais sont menés en Californie pour évaluer l’intérêt d’utiliser une hormone végétale pour améliorer la coloration des baies.
Des essais sont menés en Californie pour évaluer l’intérêt d’utiliser une hormone végétale pour améliorer la coloration des baies.
© DR

L'université de Californie est en train de tester l'intérêt d'une application d'aba (acide abscissique), sur l'amélioration de la couleur des baies des cépages rouges cultivés dans les régions chaudes de Californie. Les températures qui règnent en effet dans ces régions chaudes de  Californie soit prés de 50 % des surfaces  cultivées aux Etats-Unis, ne permettent pas la production de vins de qualité premium. En particulier, l'optimum thermique qui assurerait la meilleure coloration des baies est trop souvent dépassé.

Une hormone végétale à plusieurs actions

L'acide abscissique qui est une hormone végétale connue pour son rôle régulateur dans de nombreux processus physiologiques comme la germination des graines, l'induction de la dormance ou encore la résistance au stress hydrique, influe également sur la production des anthocyanes et sur la maturation des baies. Jusqu'à présent, l'utilisation d'aba n'avait pu être testée compte tenu notamment du coût élevé lié à sa fabrication. Mais depuis, ces coûts ont pu être largement réduits, permettant de généraliser son usage. De premiers essais menés en 2005 et 2006 se sont avérés satisfaisants. De nouvelles recherches vont être entreprises avec une application d'aba autour de la véraison puisqu'il a été démontré que c'est à cette période que la baie se montre la plus sensible à l'aba. Des lots de vins seront analysés et les américains restent pragmatiques : le succès de ces recherches se mesureront à l'aune « d'une amélioration significative de la qualité des vins et de leur valeur ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les Français boivent davantage de vin pendant le confinement
L'Association européenne des économistes du vin (EuAWE) et la Chaire Vins et Spiritueux de l’INSEEC U ont mené une enquête auprès…
La viticulture française obtient des mesures d'aides spécifiques
Le gouvernement a dévoilé lundi 11 mai une première série de mesures d’aides à la filière viticole gravement touchée par la crise…
La suspension du pont avant s'ajuste au poids sur l'avant du tracteur de manière à conserver le maximum de course, en montée comme en descente. © Deutz-Fahr
Le pont avant suspendu apporte confort et sécurité
Ces dernières années, l’offre optionnelle en pont avant suspendu s’est généralisée dans les catalogues de la majorité des…
Le nombre de vignerons en biodynamie croit de plus de 10% par an. Les deux marques qui se proposent pour certifier la démarche offrent quelques différences. Leur fusion n'est pas envisagée pour l'instant. © J.-C. Gutner/Archives
Viticulture en biodynamie : une démarche, deux marques
La biodynamie a le vent en poupe depuis quelques années. Les vignerons qui veulent s’engager dans la démarche ont le choix entre…
Le gouvernement débloque 30 M€ pour accompagner la mise en place des ZNT
Un fonds national doté d’un budget de 30 millions d’euros va prochainement être débloqué pour soutenir les investissements des…
La grêle prend la Provence par surprise
Lundi 18 mai vers 17h, un orage de grêle non prévu a frappé la Provence verte. Les dégâts sont hétérogènes, mais certaines…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole