Aller au contenu principal

Cireuses à bouteilles : le choix s’élargit

Porté par la montée en gamme et la recherche d’alternatives à la capsule, le cirage des bouteilles devient moins confidentiel. L’offre de cireuses compte peu d’acteurs mais un choix croissant de modèles.

Hauteur de cire, épaisseur, changement de couleur, formats des bouteilles... les cireuses offrent pour la plupart des possibilités de personnalisation.
Hauteur de cire, épaisseur, changement de couleur, formats des bouteilles... les cireuses offrent pour la plupart des possibilités de personnalisation.
© C. Gerbod
 

Cirtech : un spécialiste du cirage automatique

 

Développés par Fichet distribution, les modèles Cirtech sont tous automatiques et s’intègrent dans la chaîne d’embouteillage. Un cirage après étiquetage est toutefois possible. Tous les réglages (hauteur, épaisseur…) sont réalisés via l’écran tactile. La cireuse peut être pilotée à distance. Elle gère la quantité de cire et alerte s’il y a besoin d’un ajout. La machine peut être dotée d’un second bac de série et de roulettes. Pour la cire, Cirtech est partenaire du cirier français Sesol. Le modèle 500 est disponible en version Eco, avec un seul bac de cire, pas de hotte, pas d’éclairage et une finition non brossée. À ce jour une centaine de Cirtech sont installées. Fabrication à Meursault, en Côte-d’Or.

LV Cireuse : simplicité et maniabilité

 

La CIR22 de LV Cireuse est une semi-automatique. Compacte, montée sur roulettes, d'un poids léger (moins de 150 kg), elle se déplace facilement. Repliée, elle tient sur une palette. Elle est composée de cinq bras rotatifs formant une roue au bout desquels l’opérateur bloque puis débloque une bouteille. La vitesse variable favorise la prise en main. C'est à l’opérateur de surveiller le niveau de cire. La hauteur du bac définit celle du surbouchage. Pour Hervé Larmigny, dirigeant de LV Cireuse, l’absence de capteurs évite les pannes. Selon le diamètre des bouteilles, les cloches se changent en un quart de tour, sans dévissage. Des contrepoids sont à ajouter en cas de magnums. Une vingtaine de machines sont en fonctionnement. Fabrication à Fleurieu-sur-Saône, dans le Rhône.

Presticire : de l'automatique au sur mesure

 

 
Cireuses à bouteilles : le choix s’élargit
© Presticire

Conçue par BJR Technique, la gamme Presticire adopte un positionnement haut de gamme. Elle développe aussi des modèles sur mesure. Le fabricant met en avant la robustesse, le rapport encombrement/cadence et le caractère peu bruyant (68 dB) de ses cireuses. Le cirage après étiquetage est envisageable. Les réglages permettent une personnalisation poussée (angle de cirage par exemple) grâce à un écran tactile. Tout type de cire est possible. Pour changer de cire, le bac se vide et se nettoie en 30 minutes ou se change (deux prises à débrancher), précise Jean Richard Bergevin, le créateur de Presticire. Une trentaine de machines sont en service. En option, l’estampilleuse est à 15 000 euros et la dépose Marianne à 7 000 euros. Fabrication à Gien, dans le Loiret.

Sincera Sistemi : une gamme étendue

 

Sincera Sistemi propose une large gamme s’adaptant à différents volumes annuels de bouteilles cirées. Saunier SAS en assure la distribution exclusive sur la Bourgogne, les Côtes-du-Rhône, la Provence, le Languedoc et le Bordelais. Sincera recommande l’usage de sa propre cire. « Son point de fusion est à 90°C, ce qui limite le temps de chauffe et de refroidissement », indique Jean-Christophe Saunier, le PDG de Saunier SAS. Sur les modèles tout inox, le changement du bac de cire est facilité par un système de glissières. Une ventilation est prévue en standard. Le réglage de la hauteur de cire est en option. Tous les réglages se gèrent par écran tactile (sauf pour les manuelles). Les formats de bouteilles autres que rondes sont possibles sauf sur la S1. Les modèles S2 et S4 disposent de roulettes. Fabrication en Italie.

Wax Matic : pour des formats spéciaux

 

 

Les cireuses Wax Matic de Tecnel sont adaptées à des petits volumes annuels et à des formats spéciaux, notamment des très grands formats. Elles acceptent toutes des formes de bouteilles variées. La hauteur du surbouchage est réglable. Le changement de bac est facile. Les Wax Micro et Wax 3-Heads (qui remplace le Wax Twin) assurent une rotation des bouteilles pour égaliser la cire. L’entreprise est située à Vérone en Vénétie.

Caractéristiques des principaux modèles

 

 
Tableau : Caractéristiques des principaux modèles de cireuses du marché
Tableau : Caractéristiques des principaux modèles de cireuses du marché © Source : Constructeurs

Pour une goutte de cire seulement

 

La cireuse automatique Wax 4.1 d’OKJ dépose une goutte de cire sur le haut du bouchon afin d’uniformiser l’entrée d’oxygène. Elle utilise une cire technique sans colorant développée spécialement, précise Olivier Jobard, le concepteur. Un centreur permet de gérer une variété de format. Deux modèles sont proposés. Le premier, breveté, chauffe le dessus du goulot par contact avec une pièce en aluminium pour garantir l’étalement uniforme de la cire sur la surface du bouchon. Le débit est de 900 à 1 000 bouteilles à l'heure, le prix de moins de 25 000 euros HT. L’autre modèle offre une cadence de 2 000 bouteilles à l'heure. Prix : 16 000 euros HT. Fabrication en Côte d’Or.

Sincera GL de Sincera Sistemi propose aussi un modèle de dosage de goutte de cire (4 000 bouteilles à l'heure, prix : non communiqué). Presticire en lance un également (1 200 à 1300 bouteilles à l'heure, prix : 20 000 euros).

Les plus lus

Cristel Grégoire, viticulteur coopérateur à Bessan, dans l'Hérault, a mis au point un programme pour réduire l'utilisation des phytos.
« J’économise 50 % de phytos dans mes vignes grâce à un programme couplé au bicarbonate de potassium »
Dans l’Hérault, Cristel Grégoire a mis au point sa propre bouillie à base de bicarbonate et développé un programme qu’il nomme «…
Thibaut Déplanche, directeur général du laboratoire Celesta-lab, dans l’Hérault, explique qu'il faut un sol en bon état pour réussir et rentabiliser un couvert ...
« Il est primordial de rentabiliser le semis des couverts dans ses vignes »

Semer un couvert végétal peut être bénéfique, à condition de le réussir. Les conseils de Thibaut Déplanche, directeur de…

Si la position des trois leaders de la machine à vendanger n'a pas changé, les parts de marché ont fortement évolué.
Immatriculations 2023 des machines à vendanger - Le marché se resserre

En chute, le marché des machines à vendanger est marqué par une progression des deuxième et troisième. 

parcelle de vigne arrachée
Arrachage de vignes : quelles modalités de répartition des 150 millions d’euros d’aides ?

Face à la crise viticole, le ministère sonde actuellement les viticulteurs pour affiner les modalités du plan de réduction du…

Le nouveau sécateur C3X intègre une batterie 10,8 V au bout de la poignée.
Pellenc lance une offre de sécateurs à batterie embarquée

Pellenc double le nombre de sécateurs électriques à son catalogue, avec un sécateur professionnel sans cordon... et un second…

Jo Lynch, vigneronne au domaine Villa Dondona, continue d'observer et de tirer les conclusions du mode de conduite en pergola.
« Conduire la vigne en pergola donne des vins plus frais »
À Montpeyroux, dans l’Hérault, le domaine Villa Dondona mène une parcelle de vermentino en pergola pour garder les grappes au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole