Aller au contenu principal

Du nouveau
Bordeaux en pleins changements

Les appellations bordeaux et bordeaux supérieurs travaillent à différents projets qui dessinent les contours d’une appellation réformée. Le négoce fait notamment son entrée dans l’ODG

« Nous avons de multiples projets » se satisfait Bernard Farges, président des bordeaux et bordeaux supérieurs. Dans le cadre de la réforme de l’AOC, la réécriture des cahiers des charges prévoit notamment le relèvement des densités de 2000 à 4000 pieds/ha avec une dérogation à 3333 pieds/ha sous conditions notamment de hauteur de palissage (compris entre 1,5 et 3 mètres). Si ce projet est validé par l’INAO, les nouvelles plantations devront se soumettre à ces densités mais aussi 23 000 hectares de vignes déjà plantées, soit plus d’un tiers de la surface d’appellation.

Le négoce dans l’ODG

La réforme de l’AOC a également amené un grand changement : l’entrée du négoce dans l’Organisme de défense et de gestion. « Il auront le statut de membre associé, représenteront 10% de l’assemblée générale et seront représentés au conseil d’administration » indique Bernard Farges. Le négoce payera, comme les déclarants de récolte, leur cotisation à l’ODG (cotisation syndicale et cotisation INAO). « Son montant devrait être supérieur à celui de la cotisation actuelle mais notre objectif est qu’il n’y ait pas de dérive » précise Bernard Farges. En marge de la réforme, le syndicat compte revaloriser le bordeaux supérieur en bordeaux premier cru. Cette idée était dans les tiroirs du syndicat depuis 2004 mais avait fait l’objet d’un refus de l’INAO en 2005.  Enfin, dernier projet novateur pour l’appellation : la mise en place, comme à chablis, d’un volume complémentaire individuel ou VCI qui permet de constituer une réserve tampon lors de millésimes généreux. De quoi mieux réguler les déséquilibres de marchés.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Que faire sur les vignes touchées par le gel dans les jours qui suivent ?
Pour aider les viticulteurs à réagir face au gel, l’ICV et la Chambre d’agriculture du Var ont établi quelques préconisations à…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Gel : 28 % à 32 % de pertes de récolte pour la viticulture française en 2021, d’après les premières estimations
Réunie le 21 avril en conseil spécialisé de FranceAgriMer, la profession viticole a estimé que le gel du mois d’avril pourrait…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole