Aller au contenu principal

Avec la levure Starbella low-alcool, Martin Vialatte annonce réduire la teneur des vins en alcool de 0,8 à 2 % vol

Les vendanges 2022 marqueront le prélancement d’une nouvelle solution de levure fermentaire non-saccharomyces à base de Starmerella bacillaris par Martin Vialatte.

Antoine Gobert a présenté ses recherches sur Starmerella bacillaris et sur le processus de développement du produit Starbella low-alcool lors des 100 ans de Martin Vialatte.
Antoine Gobert a présenté ses recherches sur Starmerella bacillaris et sur le processus de développement du produit Starbella low-alcool lors des 100 ans de Martin Vialatte.
© X. Delbecque

25 g/l de sucre pour produire un degré d’alcool, c’est le rendement de Starmerella bacillaris. Et l’utiliser en début de fermentation permet d’obtenir entre 0,8 et 2 % vol d’alcool en moins qu’avec une Saccharomyces cerevisiae seule. Il aura fallu sept ans et une thèse à Antoine Gobert pour en arriver à cette conclusion et pour développer, chez Martin Vialatte, la solution Starbella low-alcool. « Toutes les souches de Saccharomyces cerevisiae ont à peu près le même rendement, explique le jeune homme. Si l’on veut véritablement baisser l’alcool dans les vins de manière biologique il faut partir sur d’autres levures. » Il a donc testé de nombreuses non-saccharomyces en laboratoire, et il est arrivé à la conclusion que Starmerella bacillaris est la plus efficace pour abaisser le degré alcoolique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Georges Paire a réalisé une masse en béton de 400 kg déportée sur la gauche afin de contrebalancer le poids de sa prétailleuse située sur un mât à l'avant droite.
[Astuce] « J’ai créé une masse déportée sur la gauche du tracteur pour faire un contrepoids à la prétailleuse avant droite »
Georges Paire, du domaine des Pothiers à Villemontais dans la Loire, a réalisé une masse en béton de 400 kg déportée sur la…
L'Agile d'Alpego propose un recentrage automatique, qui permet de travailler au plus près du rang.
[VIDEO] - Les fraises interceps pour mulcher et désherber les vignes
Travaillant au pied du rang, les fraises interceps font leur retour et suscitent la curiosité des viticulteurs.
Christian Creton a confectionné une paire de bineuses interceps mécaniques à l'aide de lames de déchaumeur et de paliers agricoles.
[Astuce] « J’ai bricolé une paire de bineuses interceps mécaniques pour mes vignes »
Viticulteur à Cascastel-les-Corbières, Christian Creton a confectionné à moindre coût une paire de bineuses interceps mécaniques.
Sud-Ouest : la grêle ravage les vignes
La grêle est tombée sur environ 3 000 hectares en Gironde et Dordogne le 2 juin. Elle a également saccagé des zones des Landes et…
Le tressage de la vigne est une opération longue et minutieuse, consistant à entremêler les tiges entre elles afin d'éviter tout rognage.
Le non-rognage de la vigne, qualitatif mais chronophage
Les vignerons qui viennent au tressage ou à l’enroulement de la vigne le font pour diverses raisons. Respect du végétal, qualité…
Vigne touchée par la grêle dans le Médoc
Orages dans le Sud-Ouest : les vignes du Médoc meurtries par la grêle
Après la vague de chaleur, de violents orages ont touché le Sud-Ouest de la France, et en particulier la Gironde, de Bordeaux à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole