Aller au contenu principal

[VIDEO] Valéry Giscard d’Estaing et l’agriculture en 4 citations

Valéry Giscard d'Estaing, président de la République de 1974 à 1981, est décédé le 3 décembre. Le monde agricole salue un visionnaire. Dans son hommage, la FNSEA a rappelé que VGE voyait en « l’agriculture une grande chance pour la France ».  

1 : « Les produits de l’agriculture sont notre seule matière première »

Le septennat de Valéry Giscard d’Estaing aura été marqué par la gestion de deux crises pétrolières. La FNSEA a ainsi salué un visionnaire qui « aura porté une conception moderne et progressiste de la société et plus particulièrement de l’agriculture française, dont la contemporanéité résonne particulièrement de nos jours ». En déplacement à Vassy (Normandie) en décembre 1977, le président de la République veut reconquérir un monde agricole en pleine crise porcine. « Les produits de l’agriculture sont notre seule matière première. Il n’est pas acceptable qu’un pays comme la France dépende largement de l’étranger pour son alimentation. L’agriculture doit être notre pétrole ».

Lire aussi - [VIDEO-ARCHIVE] Jacques Chirac : un lien fort à l’agriculture

2 : l’agriculture : « ce pétrole vert »

Lors de la campagne de 1981, le candidat Giscard d’Estaing continue de déclarer sa flamme aux agriculteurs. Il emploie à l’époque l’expression « pétrole vert ». Les secteurs agroalimentaires et agricoles contribuent positivement à la balance commerciale. C’est pour lui l’occasion de rappeler que « La France est devenue le deuxième exportateur mondial de produits agricoles. Notre excédent paie à lui seul deux mois de toute notre facture pétrolière ». VGE insiste donc : « Soutenir l'agriculture, ce n'est pas soutenir un secteur dépassé ou un secteur condamné, ce n'est pas porter une assistance plus ou moins électorale à une activité sans avenir, c'est, au contraire, soutenir un des secteurs d'avenir de l'économie française.

Lire aussi - Jacques Chirac au Salon de l’Agriculture : trois éleveurs se souviennent

3 : les agriculteurs, la comptabilité et la gestion : « une prise de conscience impérative »

Toujours en 1980, VGE insiste sur la modernisation et l’avance technologique de l’agriculture française lorsqu’il s’adresse aux représentant des Chambres d’agriculture. Mais le président de la République veut une prise de conscience dans un secteur de plus en plus concurrentiel : « la préoccupation de la gestion doit désormais occuper, chez nos producteurs et souvent chez leurs épouses, une place équivalente à celle de la technique. Il n'est pas suffisant qu'il y ait en France 120000 agriculteurs tenant à l'heure actuelle une comptabilité de gestion leur permettant de voir clair »

 

4 : « Quand vous êtes aux trois-quarts de la moisson changez-vous votre méthode de culture ? »

Lors de la campagne de 1981, VGE veut poursuivre sur sa ligne politique et utilise une métaphore agricole. « Quand vous êtes aux trois-quarts de la moisson, est-ce que vous changez votre méthode de culture ? Est-ce qu’il n’est pas plus sage de poursuivre le travail entrepris ? Est-ce que vous abandonnez ce que vous avez semé pour que d’autres viennent le récolter à votre place ? » Le candidat invite alors les agriculteurs à rejeter la société « collectiviste et appauvrie du candidat communiste ».

Les plus lus

[Agribashing] Un clip de l'éleveur Bruno Cardot pour défendre l'agriculture
Bruno Cardot, agriculteur dans l’Aisne a mis en ligne fin décembre une parodie de la chanson de Manau : La tribu de Dana. Une…
Déneigement des routes par les agriculteurs : 10 points clés pour se lancer en toute sécurité
Pour un agriculteur, déneiger les routes ne s’improvise pas. Il faut avoir signé une convention avec la collectivité. Le…
[VIDEO] Reussir Agra : nos vœux pour l'Agriculture et l'Alimentation française en 2021

C'est en équipe que nous avançons...

 

C'est en équipe que nous répondons présents chaque année pour…

Coup d’envoi de la saison 16 : « L’Amour est dans le pré » de retour le 1er février 2021
L'Amour est dans le pré, l’émission de M6 animée par Karine Le Marchand, revient avec sa saison 16. Douze candidats agriculteurs…
Samuel Vandaele, président des Jeunes Agriculteurs de France : « Pour une agriculture jeune, dynamique et durable »
Il faut rajeunir la profession agricole. C’est la volonté du syndicat des Jeunes Agriculteurs. Pour y parvenir, son président,  …
[Anti-spécistes] Le gouvernement australien ne subventionne plus les associations animalistes extrémistes
En Australie, le gouvernement déclare la guerre aux militants radicaux des droits des animaux. Une nouvelle réglementation en…
Publicité