Aller au contenu principal

[VIDEO] Une première étape vers une retraite à 85 % du SMIC pour tous les agriculteurs

La commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a adopté, le 10 juin, la proposition de loi d’André Chassaigne (PCF). Elle prévoit de garantir une pension minimale à 85% du Smic aux retraités actuels. La porte se semble ouverte alors qu'Emmanuel Macron ne souhaitait pas appliquer cette pension plancher aux retraités actuels, lors du dernier salon de l'agriculture.

La retraite d’un chef d’exploitation serait d'environ 760 € par mois pour un homme et 500 € pour les femmes, selon la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs. Le projet de loi doit permettre de la faire passer à 85 % du SMIC. L'idée semblait pourtant abandonnée par Emmanuel Macron. Lors du dernier salon de l'agriculture, le président de la République indiquait : "Tous ceux qui rentreront dans le nouveau système, contrairement à l'ancien, ils auront une garantie de retraite minimum. Est-ce que je peux vous dire: tous les (agriculteurs) retraités d'aujourd'hui peuvent rentrer ? C'est impossible".

Une loi qui entrerait en vigueur en 2021 ou 2022

La commission s’est dite favorable à un amendement qui conditionne cette revalorisation «au fait d’avoir demandé l’ensemble de ses droits à la retraite». cet amendement prévoit aussi, «dans un objectif de justice sociale», un écrêtement pour les polypensionnés au profit des monopensionnés. «Est-ce qu’il ne vaut mieux pas aider ceux qui ont des petites retraites[...] en leur permettant d’avoir un gain supplémentaire, par rapport à ceux qui ont des retraites complémentaires bien supérieures?», a déclaré Olivier Damaisin aux membres de la commission.

Pour André Chassaigne, cet amendement «déposé au dernier moment» constitue «une entourloupette». «L’écrêtement proposé revient à supprimer l’accès universel à cette garantie [de retraite minimale] en considérant que certains agriculteurs pourraient en bénéficier, et pas d’autres», a-t-il exposé.

Reste également à savoir si le texte entrera en vigueur le 1er janvier 2021 ou 2022.  L’Assemblée nationaleexaminera ce texte en deuxième lecture, le 18 juin, pour se prononcer sur ces questions.

Les plus lus

[Agribashing] Un clip de l'éleveur Bruno Cardot pour défendre l'agriculture
Bruno Cardot, agriculteur dans l’Aisne a mis en ligne fin décembre une parodie de la chanson de Manau : La tribu de Dana. Une…
Déneigement des routes par les agriculteurs : 10 points clés pour se lancer en toute sécurité
Pour un agriculteur, déneiger les routes ne s’improvise pas. Il faut avoir signé une convention avec la collectivité. Le…
Coup d’envoi de la saison 16 : « L’Amour est dans le pré » de retour le 1er février 2021
L'Amour est dans le pré, l’émission de M6 animée par Karine Le Marchand, revient avec sa saison 16. Douze candidats agriculteurs…
[VIDEO] Reussir Agra : nos vœux pour l'Agriculture et l'Alimentation française en 2021

C'est en équipe que nous avançons...

 

C'est en équipe que nous répondons présents chaque année pour…

Samuel Vandaele, président des Jeunes Agriculteurs de France : « Pour une agriculture jeune, dynamique et durable »
Il faut rajeunir la profession agricole. C’est la volonté du syndicat des Jeunes Agriculteurs. Pour y parvenir, son président,  …
Plan de relance : retrouvez toutes les aides possibles pour l'agriculture
Le Plan de relance pour la refondation économique, sociale et écologique de la France a été présenté le 3 septembre 2020. L’…
Publicité