Aller au contenu principal

[Vidéo] Dans le Haut-Rhin, Kitty éduque les chevaux de « façon naturelle »

Elle apprend aux propriétaires à « relationner » avec leurs chevaux. « Douceur » et « finesse » sont les maître-mots de sa méthode bienveillante. Reportage vidéo du Paysan du Haut Rhin / Est Agricole et viticole chez Kitty Lienhard près de Munster en Alsace.

© Le Paysan du Haut-Rhin / l'Est agricole

Elle avait 6 ans et demi quand elle est montée la première fois sur un cheval. C’est sans doute là que l’histoire a commencé, même si son parcours professionnel ne s’est pas toujours déroulé au contact des chevaux. Elle s’appelle Kitty Lienhard. Depuis 12 ans, elle élève des chevaux à Stosswihr, près de Munster dans le Haut-Rhin et pratique l’éthologie. Le Paysan du Haut-Rhin / Est agricole et viticole a posé sa caméra dans l’Espace Kit’équit où elle exerce le métier de « chuchoteuse ». Mais ne vous imaginez pas que la gérante des lieux passe ses journées à chuchoter à l’oreille de ses 10 chevaux et 12 chevaux pensionnaires. Sa communication avec les animaux passe plus par le corps, la posture, le regard…

Une méthode basée sur l'observation

« Je travaille avec les chevaux, je les éduque de façon naturelle », explique-t-elle. Une méthode naturelle basée sur l’observation des animaux. « On a regardé comment les chevaux agissaient entre eux à l’état sauvage, on a essayé d’imiter, de comprendre ce qui se passait et de refaire pour que les chevaux nous comprennent », détaille-t-elle. « On devient leur partenaire, c’est vraiment une relation très privilégiée, dans le respect mutuel. »

C’est ce savoir qu’elle transmet en proposant des cours individuels (où éventuellement à deux). 30 euros la séance d’une heure pour les adultes, 27 euros pour les enfants qui apprennent plus rapidement et de façon beaucoup plus instinctive. Elle apprend aux propriétaires à mieux se connecter et créer plus de « complicité » avec leur animal. A établir une relation basée sur la « douceur » et la « finesse ».

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Bien-être animal : un groupe Facebook s'attaque au RIP pour les animaux d'Hugo Clément
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
RIP pour les animaux : la contre-offensive s’organise
Face au RIP pour les animaux, le monde rural a décidé de réagir. Un groupe a été créé sur Facebook et une pétition contre le…
Publicité