Aller au contenu principal

[Vidéo] Phytosanitaires : comment se protéger et choisir parmi les 7 catégories d'EPI ?

Des produits phytosanitaires différents, des tâches différentes à accomplir en fonction des cultures et de la saison, du matériel utilisé différent… A chaque étape, la question des EPI - comme équipement de protection individuelle – se pose. Désormais tout est expliqué en détail sur les emballages. Fabricants de pesticides, fabricants d’équipements et distributeurs ont adopté le même langage. Plus facile de se comprendre quand tout le monde parle la même langue.

Do you speak EPI, la nouvelle langue des « équipements de protection individuelle » ? Dans une vidéo WeLoveAgri, l’animateur explique qu’il y en a 7. Gants, EPI vestimentaire, tablier, combinaison, lunette, masque et bottes normées. Question : quel type d’équipement utiliser et comment l’utiliser ? Du fabricant de produits phytosanitaires aux distributeurs en passant par l’équipementier, l’ensemble de la filière a décidé d’y répondre en adoptant un langage commun. Un dispositif que la France est la première à avoir mis en place. Cocorico. Pour s’y retrouver et bien choisir ses équipements : des pictos et des tableaux explicatifs. Car à chaque phase de travail, son EPI. Sur les emballages, tout est visible. Les tableaux sont présentés à l’intérieur d’une étiquette qui se déplie.  Objectif : pour chaque produit utilisé, toujours choisir le bon EPI, au bon moment. Dans les colonnes : les différentes tâches et les différents matériels. Sur les lignes, les différents EPI et leur picto. Les cases colorées à l’intérieur du tableau indiquent les situations ou un équipement de protection est nécessaire. C’est le moment de penser à renouveler les équipements si besoin. Rendez-vous chez les distributeurs où les vendeurs parlent eux aussi parfaitement EPI.

Voir aussi [Vidéo] Les EPI, équipements de protection indispensables pour traiter les cultures

et [Vidéo] EPI, l’utilisation des produits phytosanitaires en mode pro

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Bien-être animal : un groupe Facebook s'attaque au RIP pour les animaux d'Hugo Clément
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
RIP pour les animaux : la contre-offensive s’organise
Face au RIP pour les animaux, le monde rural a décidé de réagir. Un groupe a été créé sur Facebook et une pétition contre le…
Publicité