Aller au contenu principal

[VIDEO] « Avec la coop, quand on sème une variété de blé, on sait qu’il y a un débouché »

Julien Levesque est céréalier à Coutevroult, en Seine-et-Marne. A 35 ans, il exploite une ferme de 140 hectares en polyculture. Au quotidien, il s’appuie sur sa coopérative pour commercialiser sa récolte. Quatrième épisode de notre série de portraits consacrés aux jeunes agriculteurs et coopérateurs.

« Quand on a un beau grain bien rond, il a eu un bon remplissage. Il y aura une bonne farine. Cela veut dire qu’on a travaillé au bon moment et que le temps était avec nous », explique Julien Levesque. Pour commercialiser ses grains, l’agriculteur a choisi de faire confiance à sa coop. Il lui délègue une partie des taches de la commercialisation, du stockage et de la collecte. Julien Levesque se concentre ainsi sur l’activité de production de mon exploitation agricole. « Quand je sème une variété de blé, elle est référencée par notre coopérative puisque derrière je sais qu’il y a un débouché ».

 

Voir aussi :
Benoît Vesval, éleveur laitier : « ma coopérative, un soutien au quotidien »
Producteur de lavande et fier d’être coopérateur

Des épis de blé qui symbolisent l'agriculture française

Julien Levesque est attaché aux terres familiales, reprises à la suite de son grand-père. C’est la 5e génération. « Je suis fier d’être agriculteur, mon métier est aussi ma passion. J’apprécie la technicité de ce métier. J’aime semer un petit grain de blé et récolter un magnifique épi doré. C’est fascinant. Ces bouquets d’épis, aussi beaux que des fleurs, symbolisent mon exploitation. C’est aussi l’image de l’agriculture française ».

Voir aussi :
[VIDEO] Magali Broto : « ma coopérative a fait vivre plusieurs générations de viticulteurs »

Les plus lus

[Covid-19] Agriculteurs : attestation obligatoire à télécharger pour se déplacer sur et en dehors de l'exploitation
Pendant toute la durée du reconfinement, une attestation permanente de déplacement pour l’exploitant et les salariés est…
[Confinement] Les chasseurs demandent l’autorisation de chasser le grand gibier pour « mission de service public »
Le confinement est en vigueur depuis le 30 octobre mais peut-on chasser ou pendant cette période ? La Fédération nationale des…
Une réserve d’eau individuelle de 10 000 m3 chez un agriculteur irrigant en Limagne
Chez Mathieu Daim, agriculteur dans le Puy-de-Dôme, la construction d’une réserve d’eau de 10 000 m3 s’est achevée récemment. Une…
Confinement - une éleveuse refait le clip des « inconnus » sur sa ferme
Julie, étudiante et fille d’éleveur, aime rire et le fait savoir sur les réseaux sociaux. Depuis le confinement du mois de mars,…
Plan de relance : 1,2 milliard d’euros destiné à l'agriculture
Les agriculteurs vont être concernés par le Plan de relance du Gouvernement. Le volet « Transition agricole, alimentation et…
[VIDEO] "Ecologie de la diffamation, incantation et contre-vérités" : la coup de gueule du ministre de l'Agriculture sur les néonicotinoïdes
Le projet de loi sur la réintroduction des néonicotinoïdes de façon temporaire dans les cultures de betteraves a provoqué mardi…
Publicité