Aller au contenu principal

Usine en vue au Canada - le « food ingredient » tourne rond pour Roquette

© Roquette

Si l’on vous dit Roquette, vous ne pensez peut-être pas immédiatement au groupe amidonnier français basé dans les Hauts de France. Et pourtant, c’est un fleuron de l’industrie française. Cette entreprise de l’agroalimentaire, initialement spécialisé dans l’amidon de pomme de terre est devenue aussi leader mondial des ingrédients alimentaires d’origine végétale. Elle réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires annuel de 3,3 millions d’euros et emploie 8000 personnes dans une centaine de pays à travers le monde.

Après avoir ouvert une usine de production de protéine de pois à Vic-sur-Aisne en 2015, c’est désormais outre-Manche que l’industriel français a décidé de s’installer. Et plus précisément à Portage la Prairie, dans la province canadienne du Manitoba. L’investissement annoncé porte sur 400 millions de dollars canadiens (près de 300 millions d’euros). Le choix du Canada n’est pas étonnant quand on sait que ce pays fournit actuellement 30 % de la production mondiale de pois. La décision répond aussi à la demande croissante de protéines végétales pour l’alimentation, expliquent les dirigeants du groupe. Le « food ingredient » à base de pois s’attaque au marché de l’alimentation sans gluten et de la nourriture végétarienne. La construction de l’usine devrait démarrer au second semestre 2017. Il devrait employer à terme environ 150 personnes. 

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
Publicité