Aller au contenu principal

Elevage de lapins
Une vidéo de L214 qui maltraite la filière cunicole

Nouvelles images d’animaux en cage diffusés par L214. Cette fois, c’est une vidéo réalisée dans un élevage de lapins qui porte tort une fois encore à l’ensemble de la profession agricole. Pour la filière cunicole, qui affirme avoir réalisé de nombreux progrès ces dernières années, c’est la déception. Le plan filière à 2022 ne semble pas « assez » aux yeux des militants de la cause animale.

La vidéo choc a été tournée à Nueil-les-Aubiers dans les Deux-Sèvres.
© DR

Les éleveurs de lapins sont en colère. Un nouveau film de l’association L214 diffusé le 19 août porte un coup dur à leur profession. Un épisode à charge pour la filière alors que les indicateurs de la production cunicole sont déjà à la baisse en 2019. La vidéo a été « tournée illégalement » dans un élevage des Deux-Sèvres, rapporte Agri 79 qui constate que la profession est « abasourdie » et « s’interroge », partagée entre étonnement et incompréhension. « Au mois de juin, l’association welfariste CIWF se réjouissait du travail engagé par la filière en faveur de l’élevage de lapin sans cage », poursuit le journal. Les professionnels pensaient que les militants du bien-être animal avaient accueilli favorablement les « objectifs du plan filière à 2022 » prévoyant « 25 % des lapins engraissés dans des élevages alternatifs ». Hélas « quelle déception ! », commente Agri 79. Pour le Clipp, le comité interprofessionnel du lapin, les images « volées » par l’association et les « montages volontairement anxiogènes » sont de nature à décourager les producteurs. « Quoi que l’on fasse, on a un peu l’impression que l’on n’en fait jamais assez », commente, désabusé, François Martin, président du Brilap, l’interprofession régionale de Nouvelle-Aquitaine, dans le journal des Deux-Sèvres.

Pour la profession, ces nouvelles images diffusées, ont pour objectif de renforcer l’ICE, l’initiative citoyenne européenne lancée en septembre 2018. Une « consultation, ouverte dans l’intention de demander à la commission européenne de mettre un terme aux élevages d’animaux en cage », explique le journal et qui « prendra fin mi-septembre ». L’article affirme que « en février, au bout de six mois, seules 350 000 signatures étaient collectées ». Or, « pour contraindre l’Europe », un million de signatures sont nécessaires. Le 21 août, le site « endthecageage.eu » recensait un million trois cent mille signatures, assure Agri 79.

Pour le président du Brilap, ces images occultent le travail réalisé par les éleveurs ces dernières années, notamment sur la démédication. « L’utilisation des antibiotiques est de plus en plus rare. Ces progrès, qui ont contribué au développement de la qualité de notre produit, n’intéressent pas L214 », se désole-t-il.

De nombreux journaux relaient l'info et se font l’écho de cette nouvelle opération de communication orchestrée par L214. L’hebdomadaire l’Express, par exemple, reprend les informations diffusées par l’AFP et affirme qu’une enquête est ouverte en précisant également que « la préfecture constate déjà un élevage non conforme ». Le magazine, rapportant le communiqué de la préfecture des Deux-Sèvres, évoque les « non-conformités portant sur certains critères réglementaires de bien-être animal ». Des précisions absentes de la vidéo sur YouTube.

Les plus lus

Les Touristes
Les touristes, mission agriculteurs : pourquoi le directeur du lycée agricole a validé l'émission d'Arthur sur TF1
Le lycée agricole de Contamine-sur-Arve en Haute-Savoie a accueilli en immersion cinq humoristes et une ancienne miss France pour…
Ecole Hectar
Hectar : l’enseignement agricole public manifeste contre l’école de Xavier Niel
Treize organisations syndicales et associations de l’enseignement agricole public appellent à manifester ce mardi 29 juin dans…
Farming simulator
On en sait plus sur la sortie de Farming Simulator 22
Le jeu de simulation agricole, déjà en précommande, sortira le 22 novembre 2021. Son éditeur Giants Software annonce la…
Première mondiale - Une usine pour le recyclage des ficelles et filets agricoles annoncée pour 2022
L’entreprise normande RecyOuest a annoncé le 9 juillet son projet de construction d’une usine de recyclage des ficelles et filets…
Hélène Thouy
Parti animaliste : cinq choses à savoir sur Hélène Thouy candidate à la Présidentielle
Hélène Thouy, coprésidente du Parti animaliste, s’est déclarée le jeudi 1er juillet dernier candidate à l’élection…
Moissons 2021 : premières impressions mitigées et craintes pour la suite
Certains n’ont pas commencé, d’autres sont en pleine récolte. Les moissons 2021 ont pris du retard en raison des pluies de début…
Publicité