Aller au contenu principal

Une surveillance sanitaire de la chaîne alimentaire pour protéger le consommateur

© Franck Mechekour

SCA, comme surveillance de la chaîne alimentaire. Pour renforcer collectivement cette surveillance sanitaire, une plate-forme est en place depuis début août, sous l’impulsion du ministère de l’Agriculture.

Avec les chaleurs enregistrées cet été, la sécurité sanitaire de nos aliments pouvait être un sujet de préoccupation et cette nouvelle aurait dû attirer notre attention. Dans la vague des infos de l’été, elle est pourtant passée relativement inaperçue. Le 9 août, le ministère de l’Agriculture a annoncé le lancement d’une plate-forme de surveillance sanitaire de la chaîne alimentaire. La SCA est composée de 14 membres (ministères de la Santé, de l’Agriculture et de l’Économie, Anses, Santé publique France, Inra, Acta, Actia, Ania, CGAD, Coop de France, FCD, Oqualim et Adilva) qui s’engagent à « renforcer la cohérence des actions de surveillance » tout au long de la chaîne alimentaire. La surveillance devrait ainsi être plus « intégrée » avec des actions menées en collaboration avec les plate-formes d’épidémiosurveillance en santé animale et en santé végétale. A l’heure du « big data », la  plate-forme SCA contribuera également « au développement de systèmes d’information pour l’analyse et le partage de données », à la veille sanitaire internationale, et aux « actions d'information vers les parties prenantes et les consommateurs ».

Côté consommateur, le ministère vise le double objectif de « prévention des crises » et de « protection ». Un travail prioritaire a d’ores et déjà été inscrit au programme de la plate-forme. Il s’agit de certains dangers chimiques et microbiologiques. Gare aux Salmonelles et autres Campylobacter…

Plus d'infos sur le site alim'agri.

 

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
Publicité