Aller au contenu principal

Portail Réussir: le média dédié à l'agriculture, l'agroalimentaire et l'alimentation.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Equipement en élevage
[ASTUCE] Une seconde vie dans la surveillance des stabulations pour les smartphones

Le dispositif de vidéosurveillance primé par le concours « trucs et astuces » des chambres d’agriculture de Normandie nécessite une connexion wifi à proximité et un répéteur wifi. Ensuite, des smartphones d’occasion peuvent faire l’affaire. L’investissement est donc très réduit pour un service de surveillance du troupeau à distance qui évite des déplacements, en particulier au moment des vêlages.

Luc Roger a mis au point un système de surveillance à distance en élevage. Un dispositif très peu onéreux récompensé du 1er prix au concours "trucs et astuces" organisé par la chambre régionale d'agriculture de Normandie.
© Chambre régionale d'agriculture de Normandie

C'est un concours qui a lieu tous les deux ans. Au mois de juin, la chambre régionale d’agriculture de Normandie a récompensé 15 « trucs et astuces » parmi 32 dossiers de candidature. Luc Roger, éleveur de vaches laitières dans la Manche, a été récompensé du 1er prix pour son système de vidéo à distance. Pour surveiller les vêlages, l’éleveur malin a conçu un dispositif reposant sur un « recyclage » de smartphones en caméras.Pour cela, l’agriculteur a récupéré 2 vieux téléphones et racheté un autre à un stagiaire pour 40 euros, précise la chambre d’agriculture.

Les trois téléphones sont fixés aux poteaux au-dessus des box de vêlage grâce à des supports de téléphone pour voiture. Ils sont connectés en wifi grâce à un répéteur wifi et alimentés en électricité en permanence. L’investissement pour les 3 supports et le répéteur wifi est d’environ 60 euros (environ 10 € pour chaque support et 30 € pour le répéteur).

Sur chaque smartphone, l’éleveur a installé l’application At home camera. Il a également installé le programme At Home vidéo streamer sur son ordinateur et son téléphone. Les applications sont gratuites puisque les options payantes sont inutiles pour la surveillance des vaches. Le dispositif peut comporter jusqu’à 9 «caméras».

Avantage de cet outil « truc et astuce » : un investissement minime pour une « qualité proche des équipements professionnels », assure la chambre d’agriculture.

Le système conçu par l’éleveur permet une meilleure surveillance du troupeau et des vaches sur le point de vêler en évitant des déplacements à l'éleveur et lui faisant ainsi gagner du temps. .

La vidéo de présentation est disponible sur Viméo.

Concours Trucs & Astuces d'agriculteurs 2019 - Cameras de surveillance from Chambres d'agriculture Normandie on Vimeo.

 

 

 

Les plus lus

Vignette
Dans le Tarn, une production de gaz agricole qui bénéficie aux habitants et aux entreprises locales
Produire de l'énergie renouvelable sur une exploitation agricole et injecter du gaz dans le réseau pour contribuer aux besoins…
Vignette
Une prime de 15 €/1000 litres pour produire du lait de vaches nourries sans OGM
Lidl l’a demandé, Lact’Union l’a fait. Avec les éleveurs laitiers volontaires, la coopérative s’engage dans une démarche « lait d…
Steyr Konzept – Un concept de tracteur hybride
Machinisme
Le tractoriste autrichien présente un concept-tractor futuriste aussi bien dans son design que dans la technologie embarquée.
BC Technique investit fort pour développer sa gamme de matériels de désherbage mécanique Phenix Agrosystem
Machinisme
Connue pour la distribution en France des produits autrichiens Hatzenbichler, l’entreprise BC Technique investit dans les…
Aux États-Unis, les contrôles des défauts de carcasse confiés aux abattoirs
Porc

Le département américain de l’agriculture (USDA) prévoit de retirer toute limite à la vitesse à laquelle les abattoirs…

« J’ai mis sous le même toit tous les animaux à risques »
Lait
Au Gaec Holstein Alliance, dans les Côtes-d’Armor, les génisses en post-sevrage ou en transition alimentaire, les taries, les…
Publicité