Aller au contenu principal

La retraite des agriculteurs basée sur les 25 meilleures années à partir de 2026

L’Assemblée nationale a voté ce 1er décembre à l’unanimité un texte permettant de calculer la retraite de base des chefs d’exploitations agricoles en tenant compte des 25 meilleures années et non plus de toute la carrière comme auparavant. La proposition de loi portée par le groupe LR prendra effet en 2026.

Eleveur laitier proche de la retraite
Pour un chef d’exploitation agricole, le calcul sur les 25 meilleures années sera plus favorable que celui basé sur l’ensemble de la carrière.
© Jean-Charles Gutner (archives)

Ce 1er décembre, l’Assemblée nationale vient de voter une proposition de loi des députés Les Républicains (LR) permettant un mode de calcul plus favorable de la retraite des agriculteurs non-salariés, qui avait été rejeté en commission. Le texte présenté par Julien Dive, député de l’Aisne et vice-président de la Commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale, prévoit de calculer la retraite de base sur « les seules vingt-cinq meilleures années » de revenus des chefs d’exploitations agricoles et non plus sur toute la carrière.

La mesure a été adoptée à l’unanimité (238 pour / 0 contre) en première lecture. Elle entrera en vigueur en 2026.

 

L’hémicycle a notamment adopté l'amendement n°42 du rapporteur Julien Dive précisant que les spécificités du régime agricole sont conservées : l’architecture « duale » du régime, composé d’une retraite forfaitaire et d’une retraite proportionnelle, et le calcul par points de la retraite proportionnelle.
 

Promesse tenue

Sur Twitter, Olivier Marleix, député d’Eure-et-Loir et président du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale, indique qu’il a tenu l’engagement qu’il avait pris auprès de Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, le 28 septembre 2022. Les députés de son groupe avaient promis de consacrer leur 1ère « niche parlementaire » à réparer l’injustice des retraites agricole. C’est chose faite.


Injustice réparée

« Une mesure de rattrapage qui n’est que justice pour ceux qui nous nourrissent ». C’est en ces termes que Christiane Lambert a accueilli la nouvelle.


Réduire l'écart entre régime général et agricole

Le nouveau mode de calcul va permettre de réduire l’écart entre la pension de retraite d’un retraité issu du régime général et d’un retraité issu du régime agricole. C’est ce que défendait Julien Dive quelques jours avant le vote dans une vidéo présentant le projet de loi.

 

Les plus lus

Ce qui change pour les agriculteurs depuis le 1er janvier 2023
Tour d’horizon des nouvelles dispositions sociales, fiscales et nouveaux règlements qui s’imposent aux agriculteurs, ou tout du…
Agriculteur en retraite
Réforme des retraites : quels changements pour les agriculteurs ?
Le projet présenté par Elisabeth Borne n’entraine pas la disparition du régime agricole mais aura des conséquences sur la…
exploitation agricoles et ligne électrique
Prix de l’électricité bloqué à 280 euros/MWh : les agriculteurs éligibles doivent vite renvoyer leur formulaire
Un bouclier tarifaire est instauré pour les TPE ne bénéficiant pas de tarif de vente réglementé. Les agriculteurs peuvent y être…
Paysage de ampagne française vue du ciel
Politique agricole commune : tout savoir sur la nouvelle PAC
Le 1er janvier 2023 entre en application une nouvelle Politique agricole commune. Reussir.fr vous en dit plus sur ses…
Salon de l'agriculture, hall des animaux, porte de Versailles
Salon international de l’agriculture 2023, mode d’emploi
Le Salon de l’agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars 2023, porte de Versailles à Paris. « L’agriculture : le vivant au…
Ovalie, vache égérie du salon de l'agriculture 2023, et ses deux veaux
La vache Ovalie ne viendra pas seule au salon de l’agriculture 2023
L’égérie du prochain Salon international de l’agriculture a donné naissance début janvier à des jumelles. Ses éleveurs se…
Publicité