Aller au contenu principal

Une menace d'action en justice contre l’Etat pour manquement à la biodiversité

L’association « Pollinis » et le collectif de juristes « Notre affaire à tous » veulent saisir la justice pour manquement de l’Etat à ses obligations de protection de la biodiversité.

Les associations demandent à l’Etat de réviser le processus d’homologation des pesticides sous deux mois.
© Andrew Wilkinson / flickr

Alors que la biodiversité est sur le devant de la scène avec le Congrès mondial de la nature, à Marseille, jusqu’au 11 septembre, l'association « Pollinis » et le collectif de juristes « Notre affaire à tous » annoncent, dans un communiqué du 8 septembre, leur intention de lancer une action en justice « sans précédent » contre l’État français.

Les associations reprochent à la France le « manquement à ses obligations de protection de la biodiversité ». Si le gouvernement ne montre pas la volonté de réviser le processus d’homologation des pesticides sous deux mois, les associations préviennent qu’elles procéderont « au dépôt du recours de plein contentieux devant le tribunal administratif de Paris », comme elles l'avaient précédemment fait sur le climat.

Lire aussi « La société civile demande à l'Europe de mieux protéger les abeilles face aux pesticides »

Lire aussi « Changement climatique : « le modèle agricole de demain devra aussi réparer le système Terre »

 

Les plus lus

Quel que soit le scénario envisagé, tous les secteurs connaîtront une diminution de leur production oscillant entre 5 et 15%, l’élevage étant le secteur le plus durement touché, selon l'étude.
Agriculture en Europe : les prédictions funestes d’une étude cachée
L’étude du centre commun de recherche européen, sortie sans aucune promotion en plein été, fait couler de l’encre en cette…
Océane Future agricultrice : « Il y a beaucoup trop de préjugés sur les femmes en agriculture »
A 19 ans, Océane est agricultrice et active depuis déjà 5 ans sur les réseaux sociaux. Elle se destinait à ce métier depuis…
Eric Piolle, actuel maire de Grenoble, et candidat aux primaires écologistes souhaite que la filière de l’élevage se transforme pour aller davantage vers des fermes de petites tailles.
Eric Piolle : « Je propose de créer 25 000 fermes communales et agroécologiques »
Eric Piolle, actuel maire de la ville de Grenoble, se présente aux primaires écologistes (premier tour du 16 au 19 septembre…
Stéphane Le Foll
Stéphane Le Foll : « le seul problème du monde agricole c'est de penser qu’il faut produire plus »
Ex-ministre de l’Agriculture et actuel maire du Mans, Stéphane Le Foll a annoncé se présenter à une primaire socialiste qu’il…
Constance, jouée par Diane Rouxel, veut reprendre la ferme de son père, incarné par Olivier Gourmet, et la sauver de la faillite.
[Film] « La Terre des hommes » : élevage, pouvoir et domination
Constance, fille d’éleveur charolais, veut reprendre, avec son fiancé, l’exploitation agricole de son père et la sauver de la…
Le prix de la coque d'un bâtiment d'élevage aurait augmenté de 31% depuis 2018.
La flambée des prix des matériaux de construction leste les coûts de l’élevage
Bois, acier, isolants, tôles… Les matériaux de construction voient leurs prix s’envoler depuis l’automne dernier et cela pèse sur…
Publicité