Aller au contenu principal

Une manifestation contre la vente de Grignon le 11 septembre

L’association Grignon 2000 s’opposant à la vente du domaine de Grignon au promoteur Altarea prépare une manifestation le 11 septembre avec des étudiants d’AgroParisTech. La riposte s’organise aussi sur le plan juridique.

Grignon
Grignon 2000 compte faire revenir l’Etat sur sa décision de vendre Grignon tout en mettant en avant son projet d’y créer un Centre international dédié à l’Agriculture, à l’Alimentation et à l’Environnement via un bail emphytéotique auprès de l’Etat.

L’annonce de la vente cet été du domaine de Grignon abritant l’école AgroParisTech au promoteur immobilier Altarea ne passe toujours pas. Grignon 2000, l’association regroupant de nombreux anciens élèves et des amis de Grignon, qui avait présenté un projet alternatif avec la communauté de communes Cœur d’Yvelines, annonce une manifestation le samedi 11 septembre à Thiverval-Grignon. Des étudiants, dont les premières années ont rejoint ce 30 août le campus, devraient rejoindre le mouvement, s’opposant à la privatisation du domaine. « La manifestation est soutenue par la Mairie de Thiverval-Grignon », assure aussi le conseil d’administration de Grignon 2000.

Lire aussi : AgroParisTech : vente choc du domaine de Grignon au promoteur immobilier Altarea

Au-delà de cette action symbolique, l’association a adressé des courriers à Julien Denormandie, Bruno Le Maire et Barbara Pompili pour comprendre la décision de vendre le domaine à Altarea. L’association a aussi rencontré le directeur de cabinet adjoint de Julien Dermandie et a rendez-vous cette semaine avec le directeur de l’Immobilier de l’Etat.

Lire mise à jour : « La vente de Grignon n’est plus nécessaire à l’Etat »

Afin de former éventuellement un recours devant le tribunal administratif, d’ici la date butoir du 30 septembre, Grignon 2000 s’est par ailleurs rapproché du cabinet Huglo-Lepage, spécialisé en droit public et droit de l’environnement et qui s’est récemment illustré dans l’affaire de Grande-Synthe. Une faille aurait déjà été découverte dans la procédure de vente du domaine par l’Etat.

L’association compte faire revenir l’Etat sur sa décision de vendre Grignon tout en mettant en avant son projet d’y créer un Centre international dédié à l’Agriculture, à l’Alimentation et à l’Environnement via un bail emphytéotique auprès de l’Etat.

Lire aussi : Pourquoi les étudiants d'AgroParisTech bloquent-ils le site de Grignon ?

 

Les plus lus

Le meilleur de l'humour des agriculteurs sur les réseaux sociaux
L'humour agricole est une vieille tradition qui a trouvé sa place sur les réseaux sociaux. Autodérision, humour vache, absurde,…
Preview image for the video "😱 18 BATTEUSES DANS 1 PARCELLE - Dernières moissons à l'ETA GABARD".
18 batteuses dans une parcelle, qui est derrière la vidéo qui fait le buzz ?
Mise en ligne vendredi 29 juillet sur Youtube, la vidéo cumule les vues. Elle est signée Honoré Sarrazin, jeune vidéaste et futur…
Sophie Renaud, Miss France agricole 2021 : « On voit qu’il y a des femmes en agriculture grâce à Instagram »
Sophie Renaud s’est installée sur la ferme familiale en 2016. Elle communique beaucoup pour défendre son métier et la place des…
L’agriculture bio tire le marché des produits phytos vers le haut
Les ventes de produits phytopharmaceutiques aux distributeurs pour l’année 2021 ont augmenté. C'est l'agriculture bio qui a…
Production de fourrages : quel sera l’impact du changement climatique en 2070 ?
Le changement climatique s’accélère et l’agriculture est directement impactée. Quid des années futures avec le réchauffement…
ensilage maïs
Sécheresse : ensilage de maïs avant le 10 août, « du jamais vu depuis 45 ans ! »
Dans plusieurs régions de France, les travaux d’ensilage de maïs pour le fourrage ont commencé, comme en témoignent les…
Publicité