Aller au contenu principal

Une manifestation contre la vente de Grignon le 11 septembre

L’association Grignon 2000 s’opposant à la vente du domaine de Grignon au promoteur Altarea prépare une manifestation le 11 septembre avec des étudiants d’AgroParisTech. La riposte s’organise aussi sur le plan juridique.

Grignon
Grignon 2000 compte faire revenir l’Etat sur sa décision de vendre Grignon tout en mettant en avant son projet d’y créer un Centre international dédié à l’Agriculture, à l’Alimentation et à l’Environnement via un bail emphytéotique auprès de l’Etat.

L’annonce de la vente cet été du domaine de Grignon abritant l’école AgroParisTech au promoteur immobilier Altarea ne passe toujours pas. Grignon 2000, l’association regroupant de nombreux anciens élèves et des amis de Grignon, qui avait présenté un projet alternatif avec la communauté de communes Cœur d’Yvelines, annonce une manifestation le samedi 11 septembre à Thiverval-Grignon. Des étudiants, dont les premières années ont rejoint ce 30 août le campus, devraient rejoindre le mouvement, s’opposant à la privatisation du domaine. « La manifestation est soutenue par la Mairie de Thiverval-Grignon », assure aussi le conseil d’administration de Grignon 2000.

Lire aussi : AgroParisTech : vente choc du domaine de Grignon au promoteur immobilier Altarea

Au-delà de cette action symbolique, l’association a adressé des courriers à Julien Denormandie, Bruno Le Maire et Barbara Pompili pour comprendre la décision de vendre le domaine à Altarea. L’association a aussi rencontré le directeur de cabinet adjoint de Julien Dermandie et a rendez-vous cette semaine avec le directeur de l’Immobilier de l’Etat.

Lire mise à jour : « La vente de Grignon n’est plus nécessaire à l’Etat »

Afin de former éventuellement un recours devant le tribunal administratif, d’ici la date butoir du 30 septembre, Grignon 2000 s’est par ailleurs rapproché du cabinet Huglo-Lepage, spécialisé en droit public et droit de l’environnement et qui s’est récemment illustré dans l’affaire de Grande-Synthe. Une faille aurait déjà été découverte dans la procédure de vente du domaine par l’Etat.

L’association compte faire revenir l’Etat sur sa décision de vendre Grignon tout en mettant en avant son projet d’y créer un Centre international dédié à l’Agriculture, à l’Alimentation et à l’Environnement via un bail emphytéotique auprès de l’Etat.

Lire aussi : Pourquoi les étudiants d'AgroParisTech bloquent-ils le site de Grignon ?

 

Les plus lus

Quel que soit le scénario envisagé, tous les secteurs connaîtront une diminution de leur production oscillant entre 5 et 15%, l’élevage étant le secteur le plus durement touché, selon l'étude.
Agriculture en Europe : les prédictions funestes d’une étude cachée
L’étude du centre commun de recherche européen, sortie sans aucune promotion en plein été, fait couler de l’encre en cette…
Océane Future agricultrice : « Il y a beaucoup trop de préjugés sur les femmes en agriculture »
A 19 ans, Océane est agricultrice et active depuis déjà 5 ans sur les réseaux sociaux. Elle se destinait à ce métier depuis…
Stéphane Le Foll
Stéphane Le Foll : « le seul problème du monde agricole c'est de penser qu’il faut produire plus »
Ex-ministre de l’Agriculture et actuel maire du Mans, Stéphane Le Foll a annoncé se présenter à une primaire socialiste qu’il…
Macron et jeunes agriculteurs
Jeunes agriculteurs : Emmanuel Macron met Océane, 19 ans, à l’honneur
Le président de la République, en déplacement à la foire agricole des Terres de Jim, en a profité pour saluer le dynamisme des…
Capture d'écran video Facebook
Son champ sert de parking pour un rallye, coup de gueule d’un agriculteur
Julien Saillat, agriculteur en Haute-Savoie, a vu ses champs envahis ce week-end par des centaines de voitures à l’occasion du…
La secrétaire d’État à la Biodiversité veut stopper la croissance des dégâts de gibier
Bérangère Abba, la secrétaire d’État à la Biodiversité dit avoir l’intention de « mettre un coup d’arrêt » à la croissance des…
Publicité