Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Une lettre ouverte de la Confédération paysanne aux producteurs de colza et de tournesol

La Confédération paysanne diffuse une lettre ouverte en date du 4 mars 2020 pour prévenir les agriculteurs sur les risques d’utiliser des variétés de tournesol et de colza « issues de mutagénèse in vitro » dont la récolte pourrait être étiquetée OGM. De même pour les semences d’endives rendues tolérantes aux herbicides.

© Gary Lloyd-Rees / flickr

C’est une mise en garde de la Confédération Paysanne concernant les semences utilisées pour les futurs semis de tournesol et de colza. Le syndicat pointe du doigt les « variétés issues de mutagénèse in vitro » dont les récoltes « pourraient être étiquetées OGM ».

La lettre ouverte diffusée le 3 mars rappelle les dispositions qui doivent « s’appliquer en France aux variétés obtenues par mutagénèse in vitro et aux variétés rendues tolérantes aux herbicides (VrTH) ». Ces décisions publiées le 7 février par le Conseil d’Etat « suite à l’arrêt de la Cour de Justice de l’Union européenne » reposent sur « l’obligation de respect de la liberté de choisir de cultiver et de consommer avec ou sans OGM, sur le constat de l’augmentation des quantités d’herbicides utilisées, et sur la nécessité de maîtrise des risques sanitaires, environnementaux et agronomiques ».

Ainsi, explique le communiqué, « le gouvernement a l’obligation dans les 9 mois, soit avant le 11 novembre, de faire retirer du catalogue officiel les variétés obtenues et multipliées par les techniques de mutagenèse in vitro (dirigée ou aléatoire) ou de suspendre l’autorisation de culture. Passé ce délai, elles ne pourront pas être cultivées et commercialisées sans avoir obtenu au préalable une autorisation de dissémination d’OGM. En cas d’autorisation, elles devront être étiquetées et tracées tout au long de la filière jusqu’au client final ».

Le syndicat dresse aussi la liste des variétés potentiellement concernées :

. Les variétés de colza Clearfield® : Conrad CL (Advanta), Imaret CL, Imperial CL et Impressario CL (Dekalb), ES Angel, ES Aquarel CL, ES Curiel et ES Decibel CL (Euralis), Etendar CL (Caussade Semences), Veritas CL et Duplex CL (DSV), etc.

. Les variétés de tournesol Clearfield Plus : Electric CLP, ES Poetic, ES Kapris CLP, ES Loris CLP (Euralis), SY Guardia CLP, SY Academi (Syngenta), LG50.627HOV CLP, LG50.797HOV CLP, LG56.97 CLP (Limagrain Semences), RGT Vollcano CLP (RAGT Semences), Carrera CLP (Saatbau), etc.

Sont concernées aussi les variétés d’endives rendues tolérantes aux herbicides.

 

 

Les plus lus

jean baptiste moreau agriculture député LREM agriculture macron
Jean-Baptiste Moreau, député : "Le localisme ne sauvera pas l’agriculture française"
Dans une tribune publiée sur le site du journal L’Opinion, le député accuse la grande distribution de ne pas avoir joué le jeu…
[Coronavirus] Le Space n’aura pas lieu en 2020 – Le salon des productions animales annulé en raison de la crise
C’est un coup dur pour les organisateurs du salon et l’ensemble de la profession agricole : le Space, Salon international des…
Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
Publicité