Aller au contenu principal

Une initiative mondiale pour réduire les émissions de méthane de 30 % d’ici 2030

Dans le cadre de la COP26 en novembre à Glasgow, l’Union européenne et les États-Unis vont lancer une initiative mondiale de réduction des émissions de méthane. Les pays qui adhèrent vont s'engager sur un objectif collectif de réduction d'au moins 30 % d'ici 2030 et une utilisation de meilleures méthodes d'inventaire pour quantifier les émissions de méthane. La Commission européenne va soutenir financièrement la mise en place d'un observatoire international indépendant des émissions de méthane (IMEO).

Elevage bovin en Belgique. La Commission européenne soutient le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) dans la mise en place d'un observatoire international indépendant des émissions de méthane (IMEO).
© Benoît Bourgeois / Commission européenne (archives)

Dans un communiqué de presse conjoint, l’Union européenne et les États-Unis ont confirmé ce 20 septembre l’engagement mondial concernant le méthane qui vise à réduire de 30 % d’ici 2030 les émissions mondiales de méthane. L’initiative sera lancée lors de la conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP26) en novembre à Glasgow. Le président des Etats-Unis Joe Biden et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen ont invité les pays participant au Forum des économies majeures sur l'énergie et le climat, organisé par les États-Unis, à adhérer à l'engagement et ont salué ceux qui ont déjà manifesté leur soutien (dont le Royaume-Uni, l’Argentine et le Mexique).

Un observatoire international des émissions de méthane

L’engagement sur les réductions de méthane permettrait de réduire d'au moins 0,2 degré le réchauffement d'ici 2050, souligne la Commission européenne. L’agriculture, qui serait responsable d’environ 50 % des émissions de ce gaz à effet de serre (GES), est largement concernée par cet engagement. Bruxelles a présenté fin 2020 une stratégie pour réduire les émissions de méthane de l’UE. Sans fixer d'objectif contraignant, celle-ci propose en matière agricole de se concentrer dans un premier temps sur la collecte de données et l’adoption de bonnes pratiques.

L’engagement prévoit aussi l'utilisation de meilleures méthodes d'inventaire pour quantifier les émissions de méthane. La Commission européenne annonce qu’elle soutiendra financièrement la mise en place d'un observatoire international indépendant des émissions de méthane (IMEO). Cet observatoire doit remédier à l'insuffisance des données disponibles et améliorer la transparence dans ce domaine à l'échelon mondial.

Lire aussi « Réduction des gaz à effet de serre : pourquoi l’agriculture obtient une mauvaise note »

Lire aussi « L’agriculture est devenue le deuxième secteur le plus émetteur de gaz à effet de serre en 2020 »

Les plus lus

Ce qui va changer pour les agriculteurs à partir du 1er janvier 2022
Alors que la fin de l’année 2021 approche à grands pas, tour d’horizon des nouvelles dispositions sociales et nouveaux règlements…
Des néoruraux perdent face à un éleveur bio dans les Yvelines
L’éditrice Odile Jacob et d’autres habitant d’Adainville défendus par Corinne Lepage viennent de voir leur recours contre l’…
salon de l'agriculture
Le salon de l’agriculture 2022 se tiendra, les premières contraintes se dessinent
Gouvernement, organisateurs et agriculteurs ont affiché cette semaine leur forte volonté de voir se tenir le salon de l’…
feuille de cannabis
CBD : que dit l’arrêté du 30 décembre sur la récolte de fleur et de feuille de chanvre
Le gouvernement vient d’autoriser la culture des fleurs et des feuilles de chanvre en France mais avec de nombreuses conditions…
Salon de l'agriculture
« Il faut essayer de tenir le salon de l’agriculture 2022 coûte que coûte »
Réuni hier en conseil d’administration, le Ceneca reste sur sa position de maintenir le salon de l’agriculture 2022 aux dates…
Andréa Catherine : « Je veux montrer qu’une agricultrice sait faire autant qu’un homme »
A 23 ans, Andréa Catherine ne doute plus : elle sera agricultrice. Actuellement salariée dans une exploitation, elle a prévu de…
Publicité