Aller au contenu principal
Font Size

Santé animale
Une flore bactérienne qui barre la route aux pathogènes dans les bâtiments d’élevage

Elle est spécialisée dans la gestion sanitaire durable de l’élevage. La start-up Novilade développe et assemble des flores bactériennes bénéfiques qui agissent, en complément du nettoyage et de la désinfection, pour limiter la prolifération d’agents pathogènes dans les bâtiments. Une solution alternative à l’usage préventif des antibiotiques dans les élevages.

C’est une start-up basée en Ille-et-Vilaine, filiale du groupe Avril, qui commercialise des « flores de barrière bénéfiques à destination des élevages ». Les produits développés par l’entreprise visent à limiter la prolifération d’agents pathogènes dans les bâtiments et sur les pieds des ruminants. Des spécialités de biocontrôle qui sont des solutions alternatives à l’usage préventif des antibiotiques dans les élevages et qui répondent ainsi aux objectifs du plan Ecoantibio fixés par le gouvernement.

« En complément du nettoyage et de la désinfection, l’application des flores développées par la start-up dans l’environnement des animaux « permet l’implantation d’un biofilm positif qui oriente favorablement l’écologie microbienne », expliquent les spécialistes sur leur site. Les bactéries bénéfiques limitent le développement des bactéries pathogènes par un phénomène dit d’exclusion compétitive.

Les plus lus

[Vidéo] Un record pour le prix de l'agneau
La première semaine de juin, le prix de l'agneau a atteint 6,56 €/kg, selon l'Institut de l'élevage. Soit une hausse de +9% par…
Météo - Emmanuel Buisson de Weather Measures : « vers un été un peu plus chaud que la normale avec une grande instabilité »
La pluie est revenue mais suffira-t-elle à éloigner le spectre d’une sécheresse ou d’une canicule pour 2020. Comment se présente…
[VIDEO] Une première étape vers une retraite à 85 % du SMIC pour tous les agriculteurs
La commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a adopté, le 10 juin, la proposition de loi d’André Chassaigne (PCF…
Crédits carbone : un premier contrat signé dans le secteur agricole
Le paiement des agriculteurs pour service environnemental rendu, les PSE, c’est parti ! Un premier contrat de vente de CO2 a été…
[Déconfinement] Les enfants d'agriculteurs auraient dû être « prioritaires » pour le retour à l'école ?
Le 22 juin, tous les élèves scolarisés en France, de la maternelle au collège, vont retrouver le chemin de l’école. Ainsi en a…
Protéger les jeunes bovins des fortes chaleurs 
Bovins Viande
Le bardage bois amovible ou le filet brise-vent représente un bon compromis entre investissement et efficacité pour ménager une…
Publicité