Aller au contenu principal

Santé animale
Une flore bactérienne qui barre la route aux pathogènes dans les bâtiments d’élevage

Elle est spécialisée dans la gestion sanitaire durable de l’élevage. La start-up Novilade développe et assemble des flores bactériennes bénéfiques qui agissent, en complément du nettoyage et de la désinfection, pour limiter la prolifération d’agents pathogènes dans les bâtiments. Une solution alternative à l’usage préventif des antibiotiques dans les élevages.

C’est une start-up basée en Ille-et-Vilaine, filiale du groupe Avril, qui commercialise des « flores de barrière bénéfiques à destination des élevages ». Les produits développés par l’entreprise visent à limiter la prolifération d’agents pathogènes dans les bâtiments et sur les pieds des ruminants. Des spécialités de biocontrôle qui sont des solutions alternatives à l’usage préventif des antibiotiques dans les élevages et qui répondent ainsi aux objectifs du plan Ecoantibio fixés par le gouvernement.

« En complément du nettoyage et de la désinfection, l’application des flores développées par la start-up dans l’environnement des animaux « permet l’implantation d’un biofilm positif qui oriente favorablement l’écologie microbienne », expliquent les spécialistes sur leur site. Les bactéries bénéfiques limitent le développement des bactéries pathogènes par un phénomène dit d’exclusion compétitive.

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
Publicité