Aller au contenu principal

Une enveloppe de 500 000 € pour l’appel à projets « Innovation pour la planète » lancé par une PME du numérique

Une enveloppe de 500 000 euros pour soutenir des initiatives à haute valeur sociale et écologique dans les domaines de l’agriculture et l’alimentation durables, les mobilités douces et les énergies renouvelables, c’est ce que propose l’entreprise du secteur numérique Tripnity.

Pour soutenir les initiatives à haute valeur sociale et écologique dans les domaines de l’agriculture et l’alimentation durables, les mobilités douces et les énergies renouvelables, l’entreprise Tripnity lance un appel à projets. L’initiative baptisée « Innovation pour la planète » s’adresse aux jeunes pousses ou entrepreneurs confirmés qui œuvrent dans un de ces trois secteurs clés. L’idée est de « détecter des projets qui pourront changer la donne », commente Alexia Machado, responsable de la démarche.

Tripnity est une PME du numérique implantée à Limoges depuis 15 ans et éditrice de la solution Iconosquare, une plateforme de statistiques et de management des réseaux sociaux.

500 000 euros pour soutenir jusqu'à 3 projets

L’enveloppe globale prévue est de 500 000 euros, soit 10% du chiffre d’affaires de Tripnity, pour soutenir jusqu’à 3 projets.

Chaque projet doit répondre à des critères particulièrement exigeants sur les plans social et écologique. « Il peut être soit en phase d’amorçage avec une adéquation marché avérée, soit en phase de développement, avec un besoin financier pré-levée de fonds ou indépendant », précise l'entreprise.

Les dossiers répondant à ces critères seront analysés et sélectionnés par un comité d’experts. Dans le domaine agricole, Benjamin Broustey, fondateur de Permaculture design, et Jean-Philippe Quérard, président de Pour une agriculture du vivant, ont d’ores et déjà accepté de faire partie du jury.

Un accompagnement financier sous plusieurs formes

Ce modèle partenarial se veut « circulaire et vertueux » , indique ses concepteurs qui précisent que « chaque retour sur investissement d’un projet soutenu sera réinvesti dans de nouvelles initiatives à fort impact sociétal ». La PME précise encore que « l’accompagnement financier pourra prendre plusieurs formes (capital-investissement, actions convertibles) et être complété, sur demande, par une mise à disposition de compétences pointues, notamment issues du numérique (techniques, marketing) mais aussi par des compétences plus transverses (croissance, process gouvernance) ».

Les dossiers de candidature peuvent être déposés, à partir du 5 novembre 2020 et jusqu’au 15 janvier 2021, via la plateforme dédiée sur le site Internet de l’entreprise Tripnity.

Lire aussi « Eric Philippon, fondateur du challenge Famae : " Convaincre la finance de supporter les innovations technologiques durables" »

 

Les plus lus

[Covid-19] Agriculteurs : attestation obligatoire à télécharger pour se déplacer sur et en dehors de l'exploitation
Pendant toute la durée du reconfinement, une attestation permanente de déplacement pour l’exploitant et les salariés est…
[Confinement] Les chasseurs demandent l’autorisation de chasser le grand gibier pour « mission de service public »
Le confinement est en vigueur depuis le 30 octobre mais peut-on chasser ou pendant cette période ? La Fédération nationale des…
Une réserve d’eau individuelle de 10 000 m3 chez un agriculteur irrigant en Limagne
Chez Mathieu Daim, agriculteur dans le Puy-de-Dôme, la construction d’une réserve d’eau de 10 000 m3 s’est achevée récemment. Une…
Confinement - une éleveuse refait le clip des « inconnus » sur sa ferme
Julie, étudiante et fille d’éleveur, aime rire et le fait savoir sur les réseaux sociaux. Depuis le confinement du mois de mars,…
Plan de relance : 1,2 milliard d’euros destiné à l'agriculture
Les agriculteurs vont être concernés par le Plan de relance du Gouvernement. Le volet « Transition agricole, alimentation et…
[VIDEO] "Ecologie de la diffamation, incantation et contre-vérités" : la coup de gueule du ministre de l'Agriculture sur les néonicotinoïdes
Le projet de loi sur la réintroduction des néonicotinoïdes de façon temporaire dans les cultures de betteraves a provoqué mardi…
Publicité