Aller au contenu principal

Portail Réussir: le média dédié à l'agriculture, l'agroalimentaire et l'alimentation.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Agribashing
Une décision de justice qui choque les victimes d'intrusion dans les élevages

Un éleveur victime d’intrusion dans son élevage a porté plainte. Les faits ont été commis en mai par le député Bastien Lachaud et des représentants de l’association DxE. Le TGI de Saint-Brieuc a prononcé son verdict le 3 octobre. L’agriculteur est débouté et condamné à payer 3000 €. Une vaste opération « portes poussées la nuit » a -t-elle commencé dans les élevages ? Les députés demandent à Emmanuel Macron d’agir face à l’agribashing.

Et des méthodes pour le prouver qui ne le sont pas moins...
© BFM TV

3000 €, c’est ce que va devoir verser l’éleveur de porcs des Côtes-d’Armor victime d’une intrusion dans ses bâtiments le 22 mai 2019. Le député de Seine-Saint-Denis Bastien Lachaud s’était introduit dans l’élevage porcin accompagné par l’association de défense animale DxE qui avait filmé les animaux et diffusé la vidéo sur les réseaux sociaux. L’exploitant d’Allineuc avait saisi la justice pour « violation du droit de la propriété, violation de domicile, atteinte à la vie privée et atteinte à la réglementation sanitaire en matière d’élevage porcin », indique Ouest France. Le Tribunal de Grande instance de Saint-Brieuc a jugé l’affaire le 3 octobre et l’agriculteur se retrouve débouté et condamné aux « entiers dépens », poursuit le quotidien régional. Il n’y a pas eu « atteinte à la vie privée » justifie le TGI pour expliquer sa décision.

En mai, Christiane Lambert avait fermement condamné cette action, accusant le député et les militants de mettre en danger un élevage. C'est « scandaleux » avait-elle estimé.

Aujourd'hui, les agriculteurs sont sous le choc. Débouté et condamné à payer, le jugement ne passe pas. Sur les réseaux sociaux, de nombreux témoignages d'étonnement et d'incompréhension fusent.

Pour Eddy Fougier, politologue consultant, spécialiste des questions d'agribashing, il s'agit là d'une « légitimation de la désobéissance civile ».

 

La journaliste au Point Géraldine Woessner commente aussi la décision de justice sur Twitter.

 

Autre réaction teintée de colère en forme de question : le député qui s'est introduit de nuit dans une porcherie a-t-il eu un blâme de l'Assemblée nationale ?

 

Une vaste opération « portes poussées la nuit » a -t-elle commencé dans les élevages ? Récemment, c’est une journaliste de BFM TV qui a franchi la ligne rouge en pénétrant avec des militants de DxE, dont son président William Burkhardt, dans une maternité d'élevage porcin. La vidéo a été diffusée sur la chaîne de télévision et sur les réseaux sociaux le 8 octobre.

 

Une nouvelle fois, les réactions du monde agricole ne se font pas attendre.

 

 

« Il ne faut pas s’étonner que les élevages de volailles brûlent », lance pour sa part l’agrinaute Marc Henninger, en faisant allusion à l’incendie volontaire de trois poulaillers chez un éleveur de l’Orne.

Un appel au président de la République

Revenant sur le regrettable épisode qui s'est déroulé sur l’exploitation d’Emmanuel Prévost dans la nuit du 16 au 17 septembre 2019, la députée de l’Orne Véronique Louwagie a rédigé un courrier au président de la République. L’élue signe cette lettre avec 49 autres députés français pour demander à Emmanuel Macron de se saisir du dossier de l’agribashing, indique L’Agriculteur normand.

 

Lire aussi dans Terra La FNP (producteurs de porcs) dénonce une intrusion de BFMTV dans un élevage

Les plus lus

Vignette
Dans le Tarn, une production de gaz agricole qui bénéficie aux habitants et aux entreprises locales
Produire de l'énergie renouvelable sur une exploitation agricole et injecter du gaz dans le réseau pour contribuer aux besoins…
Vignette
Une prime de 15 €/1000 litres pour produire du lait de vaches nourries sans OGM
Lidl l’a demandé, Lact’Union l’a fait. Avec les éleveurs laitiers volontaires, la coopérative s’engage dans une démarche « lait d…
Steyr Konzept – Un concept de tracteur hybride
Machinisme
Le tractoriste autrichien présente un concept-tractor futuriste aussi bien dans son design que dans la technologie embarquée.
BC Technique investit fort pour développer sa gamme de matériels de désherbage mécanique Phenix Agrosystem
Machinisme
Connue pour la distribution en France des produits autrichiens Hatzenbichler, l’entreprise BC Technique investit dans les…
Aux États-Unis, les contrôles des défauts de carcasse confiés aux abattoirs
Porc

Le département américain de l’agriculture (USDA) prévoit de retirer toute limite à la vitesse à laquelle les abattoirs…

« J’ai mis sous le même toit tous les animaux à risques »
Lait
Au Gaec Holstein Alliance, dans les Côtes-d’Armor, les génisses en post-sevrage ou en transition alimentaire, les taries, les…
Publicité