Aller au contenu principal

Une bouffée d’oxygène pour le rhum des DOM

© Richie Diesterheft/flickr

120 000 hl d'alcool pur, c’est le contingent actuel de rhum traditionnel produit en Outre-mer et bénéficiant d'une fiscalité à taux réduit. Sur ce marché, les ventes annuelles progressent et le député européen de la Martinique, Louis-Joseph Manscour, a signalé en novembre dernier la nécessité d’adapter le contingent à cette évolution. Une demande entendue par la Commission européenne qui propose de porter le nouveau volume à 144 000 hl, soit une augmentation de 20 %. Si les ministres de l’Union européenne et le Parlement européen valident cette décision, les bouteilles produites dans les départements et régions d’outre-mer vont pouvoir conforter leur place dans les rayons des supermarchés, bien occupés aussi par les rhums des pays tiers. Une bonne nouvelle pour les producteurs de canne à sucre de Martinique, Guadeloupe, Guyane et de la Réunion. Un quart des rhums des DOM sont vendus sur le marché communautaire et 70 % de ces exportations sont destinées au marché hexagonal. Mais la concurrence est de plus en plus vive.

Lire en ligne sur Outremer 360°.

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
En Ile-de-France, une ferme bio trouble la tranquillité des néo-ruraux
Nouvel épisode de tension entre professionnels agricoles et riverains dont la vision de la ruralité rime surtout avec…
Publicité