Aller au contenu principal

Une association pour développer la filière française de cannabis médical

L’association Santé France cannabis a été créée ce 10 mai afin de développer une filière française du cannabis thérapeutique. L’expérimentation de mise à disposition de médicaments à base de cannabis a débuté en France le 26 mars mais la filière reste à construire. 300 000 patients seraient concernés dans un premier temps par cet usage médical.

© Chris Jay / Pixabay

Une association vient de se créer ce lundi 10 mai pour développer la filière française du cannabis à usage médical à partir de fleurs de chanvre. C’est ce qu’ont annoncé les dirigeants de Santé France cannabis à Agra presse le 7 mai. La nouvelle association rassemble des spécialistes du cannabis à usage médical, des développeurs et des fabricants pharmaceutiques. Pour l’instant le marché se développe très vite dans le monde, mais la France dépend à 100% de l’importation. Alors que l’expérimentation de mise à disposition de médicaments à base de Cannabis sativa a débuté en France le 26 mars, « l’environnement légal pour la création d’une filière française tarde à être discuté, » estiment les fondateurs de l’association.

« Une grande partie du travail à faire est d’ordre règlementaire, pour définir les cahiers des charges de production (plusieurs récoltes par an, sous atmosphère climatisée), de transformation et de prescription de médicaments », a précisé à Agra son président, Yves Christol, également président de CanMed SAS. La récolte de fleurs de chanvre ne sera pas autorisée avant la fin des étapes de R&D, c’est-à-dire pas avant 2023. Les professionnels veulent éviter que les délais s’allongent encore. Le marché médical ne se compte non pas en tonnes, mais en kilos de fleurs de chanvre destinées au broyage ou à l’extraction. Le potentiel est d’au moins 300 000 patients dans un premier temps, avec cinq variétés déjà existantes. Une autre filière attend également le feu vert des autorités pour la récolte, celle du cannabidiol, ou CBD (relaxant non psychoactif).

 

Un rapport parlementaire sur le cannabis récréatif                                                                                                        Reste l’épineux sujet du cannabis récréatif pour lequel les avis sont partagés tant dans la société civile que parmi les hommes et femmes politiques. Un rapport de 300 pages a été remis à l’Assemblée nationale le 5 mai. Il présente les conclusions d’une mission d’information qui s’est appuyée sur des centaines d’auditions et une consultation citoyenne qui a recueilli 250 000 contributions. L’agriculteur Jean-Baptiste Moreau fait partie des députés qui ont contribué à cette enquête. Le rapport est « favorable à une législation encadrée afin de mieux lutter contre les trafics et protéger les mineurs, » indique le parlementaire dans un tweet.

Lire aussi « Le cannabis, potentielle culture d’avenir »

Lire aussi « Un pas vers l'autorisation d'une production française de cannabis médicinal »

 

Les plus lus

Photovoltaïque
Photovoltaïque : grosse inquiétude chez les agriculteurs face au projet de révision rétroactive des tarifs
Le gouvernement a mis en consultation le 2 juin un projet de révision tarifaire photovoltaïque qui menace de faillite plus de 500…
Lucie Lucas
La comédienne Lucie Lucas se met à nu pour défendre l'agriculture bio
Installée depuis 2019 en Bretagne dans une ferme en permaculture et engagée dans une liste aux régionales menée par Daniel Cueff…
accident
Agriculteurs et accidents de la route : quels sont les comportements dangereux ?
En 2021, Assurance prévention a mené une enquête auprès des conducteurs de véhicules agricoles. Les chiffres qui s'en dégagent…
Wazoo
« Boire un canon c’est sauver un vigneron », la chanson à boire de l’été ?
Après son album Agriculteurs paru en 2020, le groupe de folk festif auvergnat sort une chanson de soutien aux vignerons touchés…
Ouverture prochaine du marché français du cannabidiol et autres extraits de chanvre
Après de très nombreuses réunions entre les différentes administrations impliquées et l’UIVEC, la France va autoriser l’…
Eté
[Météo] Fort risque de sécheresse cet été sur une grande partie de la France
La situation des nappes risque de s’aggraver dans les semaines qui viennent dans plusieurs régions alors que l’été s’annonce plus…
Publicité