Aller au contenu principal

Chambres d’agriculture
Une application pour signaler les dégâts de gibier sur les terres agricoles

Le réseau Chambres d’agriculture met à disposition des agriculteurs une application permettant de faciliter le signalement des dégâts de la faune sauvage dans les exploitations agricoles.

grand gibier
L’application permet de faciliter le signalement des dégâts de la faune sauvage dans les exploitations agricoles.
© FRCPL

Les Chambres d'agriculture viennent de lancer une application permettant de signaler les dégâts de gibier. L'outil téléchargeable n’a pas valeur de déclaration mais comporte de très nombreux avantages. Développée à l’origine par la Chambre d’agriculture de Haute-Vienne, cette application s’est étendue à tout le territoire et est disponible depuis quelques jours sur les principales plateformes de téléchargement IOS et Android.

Elle permet de géolocaliser le lieu où ont été constatés les dégâts et des photos pourront être transmises très facilement. L’intérêt de cet outil, outre l’aide apportée aux agriculteurs, réside dans le fait que les divers signalements permettront d’enrichir une base de données scientifique relative à la pression de la faune sauvage sur les cultures et les élevages et serviront de base aux différentes mesures à mettre en place pour en minimiser l’impact.

© capture d'écran iphone

Evaluer le montant des indemnités

Il est à souligner qu’un simulateur intégré permet d’évaluer le montant des indemnités en cas de déclaration. Les données récoltées au niveau départemental seront centralisées par la suite au niveau national par Chambres d’agriculture France qui établira une jonction avec les différents Instituts de recherches et ministères concernés.

Elles seront assurément utiles aux différents instituts de recherche, fédérations départementales de chasse et directions départementales des territoires puisque chaque année, les dégâts occasionnés par la faune sauvage sur les cultures et les élevages sont loin d’être anodins. Ils impactent les exploitations agricoles comme le montrent les derniers chiffres collectés en 2019 : 40 millions d’euros ont été versés comme indemnités pour les dégâts consécutifs aux passages de sangliers, 20 millions d’euros pour les dégâts occasionnés par des cervidés et 30 millions d’euros du fait de la prédation du loup.

Les plus lus

Agriculteur en retraite
Réforme des retraites : quels changements pour les agriculteurs ?
Le projet présenté par Elisabeth Borne n’entraine pas la disparition du régime agricole mais aura des conséquences sur la…
exploitation agricoles et ligne électrique
Prix de l’électricité bloqué à 280 euros/MWh : les agriculteurs éligibles doivent vite renvoyer leur formulaire
Un bouclier tarifaire est instauré pour les TPE ne bénéficiant pas de tarif de vente réglementé. Les agriculteurs peuvent y être…
film
« La terre n'absorbe plus l'eau parce qu'elle se meurt » : la dégradation des sols filmée dans les Hauts-de-France
« Paysans du ciel à la terre avec les agriculteurs de Hauts-de-France » est un film d'Hervé Payen et Agathe Vannieu réalisé entre…
Paysage de ampagne française vue du ciel
Politique agricole commune : tout savoir sur la nouvelle PAC
Le 1er janvier 2023 entre en application une nouvelle Politique agricole commune. Reussir.fr vous en dit plus sur ses…
Salon de l'agriculture, hall des animaux, porte de Versailles
Salon international de l’agriculture 2023, mode d’emploi
Le Salon de l’agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars 2023, porte de Versailles à Paris. « L’agriculture : le vivant au…
Ovalie, vache égérie du salon de l'agriculture 2023, et ses deux veaux
La vache Ovalie ne viendra pas seule au salon de l’agriculture 2023
L’égérie du prochain Salon international de l’agriculture a donné naissance début janvier à des jumelles. Ses éleveurs se…
Publicité