Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Un potager en boîtes entre les tours de La Défense

Petite caisse à vin deviendra jardin. L’idée est expérimentée cet été à la Défense.

C’est fou ce que l’on peut faire avec des boîtes à vin. Certains en font des nichoirs à oiseaux, d’autres des hôtels à insectes… L’association Cultures en ville, elle, les utilise plutôt en version potager. Une transformation magique qui permet à un assemblage de quelques morceaux de bois de « reconnecter les citadins à la nature qui les nourrit ». Petite caisse, grands effets ! Les ateliers de démonstration et de formation se dérouleront pendant plus d’un mois au festival l’Eté Paris La Défense, du 12 juillet au 19 août. Ce rendez-vous estival est placé cette année sous le signe de la végétalisation des espaces urbains. L’objectif est de sensibiliser petits et grands à la nature et à la provenance des fruits et légumes qu’ils consomment. Les entreprises installées dans les tours pourront parrainer les apprentis-jardiniers. Rendez-vous sur le Place de la Défense pour partager le « savoir-cultiver » de l’association spécialiste de l’agriculture urbaine. Et construire un micro-jardin comestible au milieu du béton.

Les plus lus

Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
Nuisibles : l'athlète olympique tire sur les corbeaux pour aider les agriculteurs
Les JO 2020 de Tokyo sont reportés à 2021. Le vol pour le Japon n’aura pas lieu cet été. Alors en attendant, c’est dans la Manche…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
« L'élevage en danger » : les Safer veulent des parts sociales soumises à régulation du foncier
Relancer notre économie, s’inscrire dans la durabilité et la résilience, garantir notre souveraineté alimentaire. Les Sociétés d’…
Publicité