Aller au contenu principal

Un pas vers l'autorisation d'une production française de cannabis médicinal

La France pourrait-elle bientôt produire du cannabis à usage thérapeuthique ? C'est ce que laisse entendre une information publiée dans Terra ce 20 août. Après deux ans d'expérimentation, l’Agence nationale du médicament (ANSM) pourrait autoriser prochainement la valorisation de la fleur et de la feuille du chanvre, jusqu’ici interdite en France.

© Brian Shamblen / flickr

Un pas dans l’usage en France du cannabis à des fins thérapeutiques pourrait être franchi prochainement en France. « L’Agence nationale du médicament (ANSM) devrait autoriser, sous peu, la valorisation de la fleur et de la feuille du chanvre, jusqu’ici interdites en France, » annonce Terra ce 20 août. « Une telle mesure ouvrirait la voie à de nouveaux débouchés pour les producteurs français, pas seulement thérapeutique », poursuit le journal breton rapportant une information diffusée par l’agence Agra.

L’expérimentation de deux ans menée par l’ANSM devrait avoir une portée au-delà de la médecine.

« Les nouvelles utilisations de la fleur et de la feuille, quand elles seront possibles, ouvriront deux types d'activités : l'extraction de tétrahydrocannabinol, usuellement appelé "THC", molécule psychoactive, à fins thérapeutiques. Et l'extraction de cannabidiol, appelé "CBD", pour la fabrication de produits cosmétiques, de boissons, de liquide pour cigarettes électroniques, d'ingrédients pour confiseries et pâtisseries », peut-on lire dans Terra.

Lire intégralité de l’article « Le chanvre français prépare le virage de la fleur » dans Terra.

 

THC et CBD

Yves Christol Chief Executive Officer chez In Vivo Food Tech, a travaillé pendant plusieurs mois à la construction d’une filière THC. Il estime désormais qu’elle offre peu de perspectives en raison des surfaces très réduites nécessaires et de l’extraction « peu envisageable en dehors des plantes cultivées indoor dans des conditions très contrôlées », a-t-il confié à Agra. Le centre d’innovation du groupe coopératif doit fermer à la fin de l’été. « Les travaux d’InVivo Food & Tech seront repris par d’autres, » a précisé Yves Christol à l’Agence de presse.

En France, « le principal marché est celui du CBD, » assure Yves Christol. C’est sur ce créneau « anti-stress » du cannabidiol que travaille notamment la start-up française Rainbow, avec des produits dérivés du chanvre « bien-être » et « détente ».

 

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Le kernza, une céréale pérenne, « modèle et prometteuse » pour diversifier les systèmes
C’est une nouvelle culture qui pourrait diversifier les systèmes. Le kernza est une céréale pérenne. Elle fait l’objet de…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Franck Reynier dit « Non au RIP » sur Facebook : « Nous avons trop subi, on est en train de réagir »
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
Publicité