Aller au contenu principal

Un nouveau gène de résistance à la colistine découvert en Chine

Il est peu probable que les bactéries résistantes parviennent en Europe via des produits d’animaux,
Il est peu probable que les bactéries résistantes parviennent en Europe via des produits d’animaux,
© Bleuenn Carré Chen

Une publication scientifique (1) parue en novembre dernier, révélait la présence en Chine d’E. coli porteuses d’un nouveau gène de résistance à la colistine, avec une prévalence de 21 % chez les porcs à l’abattoir, 22 % sur des produits du porc (et 28 % sur des produits de volaille). La communauté scientifique s’est vite inquiétée de cette découverte à cause de l’emplacement du gène de résistance. Contrairement à des gènes liés au chromosome, celui-ci est lié à un plasmide de la bactérie, et pourrait donc se transmettre entre bactéries, donc entre espèces, y compris vers l’homme. Les médecins s’inquiètent dans la mesure où la colistine est aujourd’hui utilisée pour combattre des bactéries multirésistantes, en traitement « de dernier recours ». S’il est peu probable que ces bactéries résistantes parviennent en Europe via des animaux et/ou produits d’animaux, les hommes, au travers de leurs voyages, représentent potentiellement une menace d’introduction de ces souches.

La colistine est utilisée depuis des décennies en élevage, sans que des problèmes majeurs de résistance ne soient signalés. Trois pays européens consomment 80 % des volumes d’antibiotiques de la famille de la colisitne (les polymixines) : l’Espagne (149 tonnes), l’Allemagne (125 tonnes) et l’Italie (121 tonnes). La France en a consommé 42 tonnes en 2015 (1).

(1) Lyu, 2015, www.esvac, 2015

Les plus lus

Le meilleur de l'humour des agriculteurs sur les réseaux sociaux
L'humour agricole est une vieille tradition qui a trouvé sa place sur les réseaux sociaux. Autodérision, humour vache, absurde,…
Sophie Renaud, Miss France agricole 2021 : « On voit qu’il y a des femmes en agriculture grâce à Instagram »
Sophie Renaud s’est installée sur la ferme familiale en 2016. Elle communique beaucoup pour défendre son métier et la place des…
Preview image for the video "😱 18 BATTEUSES DANS 1 PARCELLE - Dernières moissons à l'ETA GABARD".
18 batteuses dans une parcelle, qui est derrière la vidéo qui fait le buzz ?
Mise en ligne vendredi 29 juillet sur Youtube, la vidéo cumule les vues. Elle est signée Honoré Sarrazin, jeune vidéaste et futur…
L’agriculture bio tire le marché des produits phytos vers le haut
Les ventes de produits phytopharmaceutiques aux distributeurs pour l’année 2021 ont augmenté. C'est l'agriculture bio qui a…
Benoît Le Baube de la ferme de Cagnolle répond à la vidéo du Parisien sur le maraîcher de Marcoussis Marc Mascetti.
[Video] Faire pousser des légumes sans eau ? La ferme de Cagnolle répond au maraîcher de Marcoussis
Alors que la France traverse une sécheresse historique, une vidéo du Parisien sur Marc Mascetti, maraîcher à Marcoussis,…
Production de fourrages : quel sera l’impact du changement climatique en 2070 ?
Le changement climatique s’accélère et l’agriculture est directement impactée. Quid des années futures avec le réchauffement…
Publicité