Aller au contenu principal

Un métaprogramme pour le bio à l’Inra

© Christophe Maître / Inra

Un métaprogramme, kesako ? Sans doute un programme qui pourra servir de modèle et de référence. Peut-être même donnera-t-il des métadonnées ?

A l’Institut national de recherche agronomique (Inra), les métaprogrammes ont été lancés en 2011 et sont au nombre de huit en 2017. Il s’agit d’un « nouveau mode de pilotage des recherches » qui doit « répondre aux défis actuels de la recherche agronomique » : « mieux nourrir le monde, gérer durablement la santé des plantes et des animaux, s‘adapter au changement climatique… ». Autant d’axes stratégiques qui demandent « une mobilisation disciplinaire très large » et bien évidemment des ressources : ces programmes bénéficient d'un budget annuel de 500 000 euros.

Et voici qu‘en 2018 arrive un neuvième metaprojet. Philippe Mauguin, directeur de l’Inra, l’a annoncé au mois de septembre à l’occasion du salon Tech & Bio.  Car c’est bien de bio qu’il est question. L’institut a décidé de mettre « davantage de moyens » sur l'agriculture biologique. Il s’agit donc de renforcer ce qui existe déjà. Actuellement, 300 des 3000 chercheurs que compte l’Institut consacrent leur recherche à ce sujet. Un nombre auquel il faut ajouter ceux qui travaillent dans le sens de ce mode de production, dans les domaines de l'agroécologie, de la compréhension du fonctionnement du sol ou encore du biocontrôle. Beaucoup de compétences existent donc qui désormais vont passer en mode meta.

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
Publicité