Aller au contenu principal

Un manuel pour découvrir la pratique agroécologique de la « litière forestière fermentée »

Spécialiste de l’agroécologie, l’association Terre et Humanisme expérimente depuis plusieurs années l’utilisation de la « litière forestière fermentée » en agriculture. Cette technique consiste à apporter des micro-organismes au sol pour le restaurer et proposer ainsi une alternative aux intrants chimiques. L’association livre la recette de cette préparation simple de « Li-Fo-Fer » dans un manuel qui paraîtra le 6 octobre en librairie.

C’est une technique de fertilisation naturelle basée sur l’apport de micro-organismes au sol pour le fertiliser et le rendre plus « vivant ». La méthode a été développée en Amérique latine et également en Asie. Elle consiste à apporter au sol une « litière forestière fermentée » en proposant ainsi une alternative aux intrants chimiques. En France, la pratique est testée depuis 2016 par l’association Terre & Humanisme, en lien avec le Cirad, l’organisme français de recherche agronomique et de coopération internationale pour le développement durable des régions tropicales et méditerranéennes.

Restaurer les sols agricoles

La litière forestière fermentée renommée « Li-fo-fer » serait une voie possible pour soigner les sols agricoles abîmés, dégradés, appauvris. Le principe semble simple : des millions de bactéries, levures et champignons pullulent dans les sols forestiers. Lorsque cette litière subit un processus de fermentation, les microorganismes sont encore démultipliés et ils seraient alors capables de regénérer les sols.

La méthode a été testée avec succès notamment sur tomate et salade. Elle permettrait une meilleure vigueur et résistance des plantes aux maladies et aux insectes ravageurs. La technique semble pouvoir trouver des applications plus largement en agriculture et viticulture. Elle présenterait aussi un intérêt pour la repousse de l’herbe dans les pâturages ainsi que pour l’assainissement de l’eau.

Après 5 années d’expérimentation aux côtés de paysans testeurs, l’association Terre et Humanisme publie un « Manuel de la litière forestière fermentée ». Son auteur est Valo Dantinne, un jardinier passionné par les préparations naturelles et qui s’intéresse depuis de nombreuses années à la technique cubaine des « Microorganismos de Montaña ». L’ouvrage de 128 pages est préfacé par l’agronome Marc Dufumier. Il sera vendu en librairie à partir du 6 octobre au prix de 23,50 €.

 

Les plus lus

Il est « urgent » de s’occuper de l’agriculture alerte Jean-Marc Jancovici
Dans un message posté sur Linkedin, Jean-Marc Jancovici réagit à un article des Echos relatant la visite d’Emmanuel Macron aux…
investissement photovoltaïque agriculture
Investissements : optimiste pour 2022, le Crédit agricole exprime des « incertitudes » pour 2023
La première banque de l’agriculture a accordé un montant record de prêts en 2021 au monde agricole et annonce un bon premier…
méthaniseur agricole
Energies renouvelables : revalorisation du tarif d’achat du biométhane
Afin d’accroître la production de biométhane en France, le gouvernement publie deux textes visant à revaloriser le tarif d’achat…
Arnaud Gaillaut, président des Jeunes agriculteurs, et Emmanuel Macron à Terres de Jim.
Pacte d’orientation et d’avenir pour l’agriculture : les 4 annonces d’Emmanuel Macron
A Terres de Jim dans le Loiret, le président de la République a annoncé les grandes pistes sur lesquelles il compte travailler…
Jean Jouzel Giec changement climatique agriculture
« Changement climatique : les agriculteurs doivent faire partie des solutions », selon Jean Jouzel
Entretien avec Jean Jouzel, climatologue, ex vice-président scientifique du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution…
estives Lozère sécheresse
Sécheresse – décapitalisation : « coopératives et négociants voient arriver beaucoup d’animaux depuis deux semaines »
La présidente de la Chambre d’agriculture de Lozère exprime sa crainte de voir la décapitalisation des bovins viande s’amplifier…
Publicité