Aller au contenu principal

Incoplex Transition 77 à Nangis en Seine-et-Marne
Un incubateur de start-up dédié à la transition écologique de l'industrie

  Incoplex Transition 77 est un accélérateur de start-up et entreprises au service de la transition écologique de l'industrie. Sept entreprises lauréates vont constituer la première promotion. Deux d’entre-elles développent des activités liées au monde végétal.

La société Inco, leader mondial de l’économie sociale et solidaire (ESS), a inauguré le 9 septembre 2022 un incubateur de start-up dédié à la transition énergétique et écologique. Incoplex Transitions 77 est opéré par Inco Incubators avec le soutien de TotalEnergies, en partenariat avec la ville de Nangis en Seine-et-Marne, où est implanté l’entreprise.

Au terme d’un appel à projet qui s’est déroulé du 2 mai au 14 juin, 7 start-up ont été choisies pour composer la première promotion de l’incubateur. Les 7 lauréats sélectionnés pour leur innovation et leur engagement au service de la transition énergétique et écologique de l’industrie évoluent dans des secteurs d’activité différents : matériaux de construction bas carbone, outil pour une agriculture raisonnée, innovations au service des mobilités douces, développement des énergies renouvelables.

Un cube de culture et des plantes lumineuses pour les villes

Deux des gagnants ont des activités liées au domaine végétal.  

  • Farm3 développe une chambre de culture modulable et automatisée à fort rendement : le FarmCube, qui peut abriter jusqu’à 5000 plantes sur 12 m2. Selon se concepteurs, ce système de culture utilise jusqu’à 99,8 % moins d’eau que l’agriculture traditionnelle. Les végétaux sont cultivés sans pesticide et sans faire appel aux OGM. Les chambres sont pilotées grâce au logiciel Farm3.0 qui gère tous les paramètres de culture, de l’irrigation à la luminosité. Les cubes sont fabriqués en Europe et « éco-conçus à partir d’aluminium avec une structure isolante en bois et des matériaux certifiés alimentaires », détaille la start-up.
  • Aglaé est une entreprise pionnière du végétal luminescent. Elle développe un sérum éco-responsable, sans modification génétique, capable de rendre les plantes lumineuses dans l’obscurité. La start-up propose ainsi des réponses aux problématiques de l’éclairage des villes : consommation électrique, coûts économiques, pollution de l’air et pollution lumineuse.

Les 5 autres start-up sélectionnées exercent leur activité dans des domaines différents.

  • Fairbrics développe Airwear, une fibre textile neutre en carbone. Fabriquée à partir de CO2, la fibre disposerait des mêmes propriétés que le polyester.
  • Neolitik valorise et transforme les granulats et plastiques issus du recyclage pour fabriquer un matériau de construction alternatif au béton : Ecolithe
  • M-Cador aide les entreprises à automatiser ou optimiser leurs tâches d’inspection visuelle fastidieuses effectuées habituellement par des opérateurs. La start-up propose des caméras intelligentes et des logiciels d’analyse d’image qui peuvent aussi contribuer à diminuer le gaspillage de ressources naturelles.
  • Istya développe des solutions technologiques qui surveillent, prédisent et gèrent la qualité de l’air intérieur. Les dispositifs permettent également de réduire la consommation énergétique des bâtiments et l’empreinte carbone des systèmes de ventilation.
  • Sealester développe une technologie inédite du packaging : la soudure digitale. La start-up peut ainsi produire des emballages durables de toutes formes sans avoir à développer un outillage industriel lourd. Le procédé permet d’utiliser des matériaux recyclés ou recyclables.

 

Un accompagnement de 9 mois

Les start-up sélectionnées vont bénéficier pendant 9 mois d’un accompagnement gratuit et sur mesure. Ce suivi se déroulera en 3 étapes :

  • une phase de diagnostic individuel pour définir les besoins et mettre en place un plan d’action ;
  • une phase de développement comprenant des ateliers collectifs avec des experts (marketing, RH, …) et un appui à la recherche de financement et à la levée de fonds ;
  • une phase d’essaimage dédiée à la mise en place de synergies avec les partenaires du programme et la mise en réseau avec les acteurs clés locaux.

 

Les plus lus

Il est « urgent » de s’occuper de l’agriculture alerte Jean-Marc Jancovici
Dans un message posté sur Linkedin, Jean-Marc Jancovici réagit à un article des Echos relatant la visite d’Emmanuel Macron aux…
investissement photovoltaïque agriculture
Investissements : optimiste pour 2022, le Crédit agricole exprime des « incertitudes » pour 2023
La première banque de l’agriculture a accordé un montant record de prêts en 2021 au monde agricole et annonce un bon premier…
méthaniseur agricole
Energies renouvelables : revalorisation du tarif d’achat du biométhane
Afin d’accroître la production de biométhane en France, le gouvernement publie deux textes visant à revaloriser le tarif d’achat…
Arnaud Gaillaut, président des Jeunes agriculteurs, et Emmanuel Macron à Terres de Jim.
Pacte d’orientation et d’avenir pour l’agriculture : les 4 annonces d’Emmanuel Macron
A Terres de Jim dans le Loiret, le président de la République a annoncé les grandes pistes sur lesquelles il compte travailler…
Jean Jouzel Giec changement climatique agriculture
« Changement climatique : les agriculteurs doivent faire partie des solutions », selon Jean Jouzel
Entretien avec Jean Jouzel, climatologue, ex vice-président scientifique du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution…
estives Lozère sécheresse
Sécheresse – décapitalisation : « coopératives et négociants voient arriver beaucoup d’animaux depuis deux semaines »
La présidente de la Chambre d’agriculture de Lozère exprime sa crainte de voir la décapitalisation des bovins viande s’amplifier…
Publicité