Aller au contenu principal

Un Hackathon pour développer des outils de résilience adaptés au monde agricole

« Hack ta ferme », c’est le nom du Hackathon lancé par le ministère de l’Agriculture et le ministère de la Transition écologique dans le cadre du Varenne agricole de l’eau et de l’adaptation au changement climatique. La compétition se déroulera dans la Drôme du 3 au 5 décembre 2021. L’objectif est de développer des outils au service de la résilience du monde agricole.

Le Hackathon est organisé dans le cadre du Varenne agricole de l’eau et de l’adaptation au changement climatique.
© Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation

Mercredi 20 octobre, à l’occasion d’un point sur l’avancement des travaux du Varenne agricole de l’eau et de l’adaptation au changement climatique, Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, ainsi que Bérangère Abba, secrétaire d’Etat chargée de la Biodiversité, ont annoncé le lancement d’un Hackathon pour développer de nouveaux outils au service de la résilience du monde agricole. Ce challenge  intitulé « Hack ta ferme » se déroulera dans la Drôme, du 3 au 5 décembre 2021. L’idée est de « développer des prototypes d'outils opérationnels directement utilisables par les agriculteurs et qui permettent de faire face aux aléas du changement climatique, » explique le ministère de l'Agriculture dans un communiqué publié le 21 octobre.

Solutions numériques contre les effets du changement climatique

La compétition va réunir des équipes formés de codeurs, ingénieurs agronomes, data scientists, météorologues, membres de start-up de l’Ag-tech, agriculteurs et passionnés d’agriculture pour développer des solutions numériques d’anticipation et / ou de protection contre les effets du changement climatique.

Le Hackathon aura lieu au cœur des fermes d’accueil de la Drôme. Il sera organisé en partenariat avec l’Acta-les instituts techniques agricoles, l’APCA, la chambre d’agriculture de la Drôme, l’Inrae, la société ITK et Météo France.

Pour participer au Hackathon, un premier appel à idées sera lancé dans les prochains jours.  Toutes les personnes qui souhaitent concourir peuvent proposer des idées qui répondent à la problématique du Varenne de l’eau. Il est possible de s’inscrire seul ou en équipe sur le site dédié.  Les idées d’outil retenues seront développées lors du hackathon.

Les élèves de BTS agricole sont également invités à contribuer au Hackathon avec un concours d'idées dédié jusqu'au 20 novembre qui permet de se pré-inscrire. Les étudiants peuvent trouver des informations en ligne où grâce à leurs enseignants.

Lire aussi « Varenne de l’eau : Denormandie promet du concret dans un calendrier serré »

Les plus lus

Une pétition lancée pour demander la dissolution de l’association L214
Agacés par les actions menées par l'ONG animaliste, des agriculteurs ont lancé le 13 novembre une pétition en ligne pour demander…
Plein de gazole non routier
Flambée du GNR : les entreprises de travaux agricoles demandent le remboursement anticipé de la TICPE
La fédération nationale des entrepreneurs des territoires demande le remboursement partiel anticipé de la TICPE sur le gazole non…
Et si une agriculture intensive préservait mieux l’environnement ?
Une étude que vient de publier l’université de Cambridge arrive à une conclusion à laquelle on ne s’attendait pas vraiment : une…
vaches limousines avec colliers Nofence sous les pommiers.
« Nous testons les clôtures virtuelles pour faire du pâturage tournant »
Soutenus par le conseil régional et la chambre régionale d’agriculture d’Ile-de-France, Florentin Genty et son frère Germain du…
Pacifica et Groupama annoncent une augmentation de l’assurance récolte de 10 à 25 % en 2022
Chez Pacifica et Groupama, une hausse des primes de l’assurance multirisque climatiques est prévue en 2022. Pour ces Pacifica,…
Le PDG d’Ecomiam ne veut pas céder aux attaques de l’association L214
Le 8 novembre, l’entreprise Ecomiam a été « attaquée » par l’association L214. Coups de téléphone, mails, messages publiés sur…
Publicité