Aller au contenu principal

Label bas-carbone : Barbara Pompili souhaite récupérer 30 millions d'euros de financements

Pour développer et financer le Label bas-carbone, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, souhaite convaincre les entreprises à s’engager sur 1 Mt de crédit carbone d’ici la fin de l’année, soit l'équivalent d'un financement de 30 millions d’euros sur le marché volontaire. Le label a pour objectif de contribuer à atteindre les objectifs climatiques de la France. Plusieurs démarches agricoles et forestières ont été validées et trois nouvelles méthodes vont être publiées d’ici la fin août. En agriculture, un premier projet collectif a été labellisé en mai 2021.

Le premier projet collectif se référant à la méthode Carbon Agri a été labellisé en mai 2021.
© BabDesFab / flickr

Barbara Pompili « va lancer un appel auprès de toutes les entreprises prêtes à s’engager sur des financements du Label bas-carbone d’ici la fin de l’année », a indiqué l’entourage de la ministre de la Transition écologique, à l’occasion d’un échange avec la presse le 25 août. La ministre espérerait convaincre collectivités et entreprise de s’engager sur 1 Mt de crédit carbone, représentant un financement de 30 millions d’euros sur le marché volontaire.

Par ailleurs, trois nouvelles méthodes agricoles vont être publiées d’ici la fin août : celle d’Arvalis pour les grandes cultures, Eco-méthane en alimentation des bovins, Sobac-Eco TMM concernant les baisses des utilisations d’engrais.

Un label opérationnel depuis 2019

Le Label bas-carbone a été créé par le ministère de la Transition écologique et solidaire, avec la collaboration de nombreux partenaires. Il doit aider la France à atteindre ses objectifs climatiques. C’est un outil de certification carbone national au service de la stratégie nationale bas carbone qui résulte d’un travail de près de trois ans mené par I4CE, le CNPF, l’Idele, le GIP Massif Central et de nombreux autres acteurs des filières agricoles et forestières.

Le label a fait l’objet d’un décret en novembre 2018 mais n’est réellement opérationnel que depuis septembre 2019 où les premières méthodes agricoles et forestières ont été publiées. La méthode Carbon Agri permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre en élevages bovins et en grandes cultures. Le premier projet collectif se référant à cette méthode a été labellisé en mai 2021. Il s’agit d’un projet collectif porté par France Carbon Agri Association (FCAA). Il regroupe 300 agriculteurs localisés sur tout le territoire qui ont été accompagnés dans leur démarche par 20 porteurs de projets. Ce projet initié en février 2020 devrait permettre une réduction de 137 000 t CO2 sur 5 ans (2025).

Les « crédits carbone » ainsi générés peuvent être vendus à des structures engagées dans des démarches de progrès et désirant compenser volontairement leurs émissions.

FCAA prépare son deuxième projet collectif qui compte plus de 1300 agriculteurs suivis par 56 porteurs de projets.

Lire aussi « Label bas-carbone – Les méthodes " haies " et " vergers " officiellement validées »

Lire aussi « France Carbone Agri lance un second appel à projets pour le paiement de la démarche bas-carbone dans les exploitations »

Les plus lus

100 euros
L’indemnité inflation de 100 euros pour les agriculteurs en cinq questions-réponses
Qui va bénéficier de l’indemnité inflation de 100 euros annoncée par le gouvernement ? Comment ? Quand et par qui sera-t-elle…
Xavier Niel nomme un « Paysan-directeur » à la tête de la ferme d’Hectar
Christophe Naudin, 39 ans, devra gérer la ferme pilote de 250 hectares en polyculture de céréales et élevage bovin en « …
L’Aspa : une allocation pour ceux qui disposent de peu de ressources pour leur retraite
L’Aspa, l’Allocation de solidarité aux personnes âgées est prévue pour permettre aux personnes disposant d’une faible retraite de…
Betteraves
Cristal Union recherche 7000 hectares de betteraves pour saturer ses usines
Le groupe coopératif sucrier cherche des surfaces supplémentaires pour améliorer le fonctionnement de ses usines de Sainte-Emilie…
Assemblée nationale
[Mise à jour] Egalim 2 définitivement adoptée : quels changements pour les agriculteurs ?
La loi Egalim 2 est définitivement adoptée après l'ultime vote du Sénat jeudi 14 octobre au soir. Retour sur ses principales…
Différents labels de qualité
Forte offensive d’UFC-Que Choisir, Greenpeace et WWF France contre les labels alimentaires
Une révision de la gouvernance de l’INAO, et des soutiens apportés aux signes de qualité, mentions réglementées et labels…
Publicité