Aller au contenu principal

Cinéma
Un documentaire dans la ferme du « Petit Paysan » - Hubert Charuel filme le départ à la retraite de ses parents

C'est l'histoire d'une famille d'éleveurs laitiers en Haute-Loire. Hubert, le fils unique, est passionné de cinéma et n'a pas l'intention de rester à la ferme. Alors les vaches quitteront « Les Granges  », Sylvaine et Jean-Paul partiront en retraite et leur fils « responsable que cette ferme ait une fin  » filmera ce long et grand départ. Après « Petit Paysan » sorti en 2017, Hubert Charuel signe « Les vaches n’auront plus de nom », un documentaire de 50 minutes.

Hubert est fils d’agriculteurs de la Haute-Marne mais n’a jamais eu une vocation d’éleveurs. Lui voulait faire des films… et il est devenu réalisateur. Hubert Charuel est l’auteur du « Petit Paysan », trois fois primé à Cannes en 2018 : meilleur premier film, meilleur acteur et meilleure actrice dans un second rôle. Avant de réaliser ce film sorti en 2017, le fils de paysans avait déjà posé sa caméra dans la ferme familiale, en 2014, pour un documentaire. Il aura donc fallu une fiction et quelques années de plus pour que « Les vaches n’auront plus de nom » arrive sur les écrans. L’histoire vraie du départ à la retraite de ses parents, Sylvaine et Jean-Paul, que l’on avait découvert aux côtés du petit paysan Pierre joué par Swann Arlaud. Cette fois, pas de rôle de composition, c’est leur vie bien réelle qui est filmée au moment déchirant du départ des vaches. C’est « un film sur la fin d’une exploitation », titre l’Avenir agricole et rural. Les animaux déménagent vers « une ferme beaucoup plus moderne », commente le journal. Les vaches n’auront plus de nom, juste un collier avec un numéro, et vont devoir s’habituer au robot de traite de leur nouvelle demeure. « Le film nous fait suivre, quasiment au jour le jour, toutes les étapes de cette transition, mais aussi des scènes plus intimes : les discussions le soir autour du repas dans la cuisine ou la sieste au salon devant la télé avec les chiens », raconte encore L’avenir agricole et rural de la Haute Marne.

Le film de 50 minutes a été présenté au festival Coté court en juin à Pantin et Caroline Besse de Télérama a aimé ce documentaire « émouvant et drôlissime ».

Ce film, c'est aussi « l'urgence de garder une trace », analyse  Tiphaine Le Roux dans un reportage diffusé au 19/20 de France 3 Champagne Ardenne début juillet.

 

Lire aussi Le « Petit Paysan » laisse des traces sur son passage

et Tapis rouge pour un « Petit Paysan ».

Les plus lus

Les Touristes
Les touristes, mission agriculteurs : pourquoi le directeur du lycée agricole a validé l'émission d'Arthur sur TF1
Le lycée agricole de Contamine-sur-Arve en Haute-Savoie a accueilli en immersion cinq humoristes et une ancienne miss France pour…
Farming simulator
On en sait plus sur la sortie de Farming Simulator 22
Le jeu de simulation agricole, déjà en précommande, sortira le 22 novembre 2021. Son éditeur Giants Software annonce la…
Première mondiale - Une usine pour le recyclage des ficelles et filets agricoles annoncée pour 2022
L’entreprise normande RecyOuest a annoncé le 9 juillet son projet de construction d’une usine de recyclage des ficelles et filets…
Moissons 2021 : premières impressions mitigées et craintes pour la suite
Certains n’ont pas commencé, d’autres sont en pleine récolte. Les moissons 2021 ont pris du retard en raison des pluies de début…
Hélène Thouy
Parti animaliste : cinq choses à savoir sur Hélène Thouy candidate à la Présidentielle
Hélène Thouy, coprésidente du Parti animaliste, s’est déclarée le jeudi 1er juillet dernier candidate à l’élection…
Demandes de remboursement partiel de la TIC 2020 - Chorus Pro est ouvert aux agriculteurs
Pour le remboursement partiel de la TIC, la taxe intérieure de consommation, les demandes sont à adresser en ligne sur Chorus pro…
Publicité