Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Réseaux sociaux
Sur Twitter, la main d’un Berger des étoiles tendue contre l’agribashing

Sur Twitter, Romain le berger a lancé le hashtag  #NeMordsPasLaMainsQuiTeNourrit avec une photo de main d’agriculteur. Une main marquée par le travail au contact de la terre et des animaux. Une main ouverte à l’échange et à la discussion. Pas un poing levé, même si elle veut combattre l’agribashing.

© Capture d'écran Twitter

# NeMordsPasLaMainsQuiTeNourrit. En réponse à ce hashtag, une main. Celle d’un homme de la terre, qui porte les stigmates du labeur. Celle d’un berger. Sur Twitter son nom est le Berger des étoiles. Le message sonne comme un appel à se rassembler contre l’agribashing. L’étoile du berger est suivie. La main se retweete. D’autres photos de mains s’accrochent à la première.

@romainleberger est éleveur ovin et caprin en haute Provence, producteur de fromage de chèvre et de viande d’agneau. Il n’a pour le moment dévoilé que sa main. Mais peut-être ne tarderons-nous pas à découvrir son visage. La tête de file de cette chaîne de mains qui s’allonge veut prouver que la solidarité paysanne existe encore. Ces mains montrent que le monde agricole sait se serrer les coudes quand il est attaqué.

Ne mord pas la main qui te nourrit. Des mots qui appellent le consommateur à plus de raison et de réflexion. La Fée néante a pris sa baguette numérique pour suivre le bâton du berger. « Merci pour tous les bons produits que je peux mettre dans mon assiette et merci pour les paysages de nos campagnes ». Peut-être le début d’une pluie d’étoiles...