Aller au contenu principal

7e art et agriculture
Un agriculteur sur les marches du Festival de Cannes

Entre la mosquée et la cour de ferme, un film, celui des frères Dardenne, présenté au Festival de Cannes cette année. « Le jeune Ahmed » a été tourné en partie dans une ferme belge, celle de Jacques de Marneffe. Un agriculteur sur le tapis rouge.

La ferme pédagogique de la Croix de mer à Borlez en Belgique a servi de décor au film "Le jeune Ahmed" des frères Dardenne, en compétition au septante-deuxième Festival de Cannes.
© Ferme pédagogique de la Croix de mer

Pour l’occasion, il va chausser les souliers cirés. Lui, plus habitué aux bottes de travail, va se mettre sur son 31 pour monter les 28 marches du mythique escalier du Festival de Cannes et son tapis rouge. Jacques de Marneffe est invité par les frères Dardenne, Luc et Jean-Pierre, et il y va pour défendre « son » film. Sans être comédien, il en a été acteur le temps d’un tournage dans sa ferme devenue plateau tandis que les petits veaux se prêtaient au jeu de la caméra. Une cinquantaine de professionnels du cinéma immergés dans un décor agricole durant 23 jours, ça laisse le temps de créer des liens.

En compétition à Cannes, « Le jeune Ahmed » est le onzième film des deux cinéastes belges. C’est l’histoire d’un jeune garçon de 13 ans pris dans un endoctrinement religieux et son parcours pour sortir de l’obsession de la pureté qui le hante. « Pris entre les idéaux de pureté de son imam et les appels de la vie » dit le synopsis.

La ferme de la Croix de mer est une exploitation laitière et pédagogique située sur la commune de Borlez dans la région de Liège. Depuis 20 ans, comme l'explique vivreici.be, Jacques de Marneffe initie les enfants à la traite et autres occupations de son quotidien. Avec ce film, l’enseignant est devenu conseiller technique pour la grande famille du 7e art. Il fallait que les gestes collent à la réalité ce qui a nécessité jusqu'à 25 à 30 prises pour certaines scènes.

Fasciné par cette découverte, il a décidé de prolonger le rêve en se rendant au Palais des festivals. Et même si les premières critiques ne sont pas très positives, lui, il y croit. « On va chercher la palme », lance-t-il au micro de RTL info.

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Le kernza, une céréale pérenne, « modèle et prometteuse » pour diversifier les systèmes
C’est une nouvelle culture qui pourrait diversifier les systèmes. Le kernza est une céréale pérenne. Elle fait l’objet de…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Franck Reynier dit « Non au RIP » sur Facebook : « Nous avons trop subi, on est en train de réagir »
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
Publicité