Aller au contenu principal

Bretagne
Train de céréales attaqué : les détails donnés par la coopérative Le Gouessant

Un train contenant 1500 tonnes de blé pour l’alimentation animale a été attaqué le 19 mars par un groupe d’activistes « Bretagne contre les fermes-usines ». Le Gouessant à qui cette cargaison était dédiée nous raconte les coulisses de cette mobilisation qui fait scandale.

Les activistes pensaient attaquer un train de Sanders.
Les activistes visaient à la base une cargaison de soja pour Sanders (groupe Avril). Ils ont en fait attaqué un train de blé destiné à la coopérative Le Gouessant.
© Collectif Bretagne contre les fermes-usines

[Mis à jour le 24 juin]

Samedi 19 mars un train de céréales est attaqué près de Pontivy (dans le Morbihan) par quarantaine d’activistes du collectif « Bretagne contre les fermes-usines » qui pensaient s’en prendre à une livraison pour Sanders (groupe Avril). Mais que s’est-il passé réellement ? Caroline Vignon-Nogues directrice de communication de la coopérative bretonne Le Gouessant nous en dit plus.

Notre train contenait en fait du blé 100% français

« L’attaque n’était pas dirigée contre notre train mais celui de Sanders (groupe Avril, ndlr). Ce dernier a été annulé et les activistes ont imaginé en voyant arriver notre train que c’était celui qu’ils visaient », confie-t-elle. En ouvrant les vannes des 22 wagons de ce train de marchandise de 400 mètres de long, les activistes pensent trouver du soja OGM. « Notre train contenait en fait du blé cultivé dans la région Centre-Val de Loire et chargé dans l’Indre. Du blé 100% français », poursuit Caroline Vignon-Nogues.

Six wagons restés ouverts tout le week-end

Ce blé est destiné à l’usine de Saint-Gerand-Croixanvec pour fabriquer de l’alimentation animale à destination des élevages de volailles et de porcs. Le train en contient 1500 tonnes. « Une partie de la cargaison a été déchargée sur les voies. Elle est donc impropre à la consommation. Mais par chance le déchargement a créé des bouchons et empêché que les wagons se vident complètement », explique la représentante de Le Gouessant. Les équipes de la coopérative sont prévenues de l’attaque du train par le conducteur de la locomotive et viennent refermer les vannes. Ils y parviennent pour 16 wagons sur 22. « 6 wagons sont restés ouverts tout le week-end ». Il faudra l’intervention de camions aspirateurs pour réduire la pression au niveau de ces wagons et finir par les refermer. Puis un grand chantier de déblaiement est mis en place pour libérer les voies et permettre au train de finir son voyage jusqu’à l’usine de Saint-Gerand.

Place aux huissiers pour évaluer le préjudice

Le train a eu l’autorisation ce mardi 22 mars au matin de faire les 5 km qui le séparaient encore de sa destination. Un huissier va désormais intervenir pour évaluer, en pesant chaque wagon, les pertes enregistrées sur la cargaison. Une opération qui devrait prendre plusieurs heures. Le train pourra ensuite repartir et permettre à la SNCF d’organiser une opération de maintenance des voies de 48 heures pour réparer les dégâts causés par l’opération. Une fois le préjudice évalué, la coopérative devrait engager une action en justice contre les activistes.

Les plus lus

Jean-Marie Séronie, agroéconomiste indépendant et membre de l’Académie de l’agriculture.
Cash Investigation : « une émission truffée d’erreurs qui n’explique pas à quoi sert la Pac »
Avant la diffusion de Cash Investigation sur la Pac, présentée par Elise Lucet, l’agroéconomiste indépendant Jean-Marie Séronie…
Elise Lucet Cash Investigation Pac
Cash Investigation : comment Elise Lucet discrédite les aides de la Pac
« Agriculture : où sont passés les milliards de l’Europe ? ». Tel est le titre du prochain numéro de l’émission Cash…
alimentation animale
Plan de résilience agricole : l’aide aux éleveurs pour l'alimentation animale, mode d’emploi
Le guichet pour l’aide aux éleveurs confrontés à une hausse des coûts de l’alimentation animale suite à la guerre en Ukraine est…
Serge Zaka agroclimatoloque météo
Canicule 2022 : pourquoi le scénario de l'été 1976 se rapproche, selon Serge Zaka
La France connait cette semaine un exceptionnel épisode de canicule précoce après un début de printemps très chaud et sec. Un…
solagro
Pesticides : une carte de France des IFT publiée par Solagro
Quels pesticides ont été utilisés sur les surfaces agricoles dans votre commune ? Solagro et Ecotone proposent de le découvrir…
aide
Chèque alimentaire : un virement pour les plus précaires avant la rentrée
Elisabeth Borne, la Première ministre, a confirmé le versement d’une aide à la rentrée pour les personnes les plus modestes,…
Publicité