Aller au contenu principal

Terres d’idées : date limite pour les dossiers de candidature le 15 mars

Plus que quelques jours pour participer au concours Terres d’idées organisé par Mutualia pour la quatrième année consécutive. Le groupe mutualiste renouvelle son appel à projets pour soutenir les innovations des acteurs du monde agricole.

Proposer une « moisson d’idées pour l’agriculture », c’est l’objectif du concours Terres d’idées. L’appel à projet 2022 se termine le 15 mars.
© Mutualia

Dernière ligne droite pour le dépôt des dossiers de candidature à Terres d’idées. La date limite pour participer à la 4e édition de ce concours organisé par Mutualia est fixée au 15 mars. Grâce à cette initiative, le groupe mutualiste soutient l’innovation en agriculture. Pour répondre aux défis de demain, les exploitants se tournent vers de nouveaux modèles qui mettent en œuvre des techniques adaptées aux ressources locales. Ils misent sur la diversification culturale et économique, sur l’intégration de leurs activités dans les territoires ou encore l’indépendance énergétique. Ces évolutions nécessitent des idées, bien sûr, mais aussi des investissements et des phases de test.

La démarche cherche à encourager ce dynamisme et soutenir des projets novateurs, atypiques pour « accompagner les agriculteurs et valoriser toutes les agricultures » explique l’acteur du secteur de la santé et de la prévoyance impliqué dans le monde agricole et rural. Et au final, l’objectif est de « rapprocher l’agriculture du grand public ».

 

Quatre catégories récompensées

Terres d’idées est une aventure collective entre les porteurs de projets et les partenaires du monde agricole dans les territoires. Les projets récompensés lors des précédentes éditions montrent toute la richesse de notre agriculture. A titre d’exemple, citons :

  • Mathieu Cosson et sa houblonnière en Pays de Loire en 2019,
  • François Beaucourt et son écimeuse en 2020,
  • Coline Avril et son ancienne ferme transformée en musée-expo sur le métier d’agriculteur en 2020,
  • Stéphane Gatti et son projet Bokashine en 2021.

En 2022, quatre lauréats seront de nouveau récompensés dans 4 domaines différents :

  • Territoires : tout projet qui anime la vie locale;
  • Innovation: tout projet qui améliore la qualité de vie au travail ou les systèmes de production...;
  • Emploi : besoin d'un soutien pour l'installation ou le développement de l'exploitation;
  • Développement durable : toute initiative qui encourage le mieux produire ou la meilleure gestion des ressources.

Le concours attribuera également 2 prix spéciaux.

La dotation globale est de 42 000 €.

Le concours est placé sous le Haut patronage du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Réussir-Agra est partenaire de l’initiative tout comme le média Public Sénat, la MSA , Trame, Agridemain, FN Cuma et Présence verte.

Les dossiers de candidature sont à déposer en ligne.

Les plus lus

Jean-Marie Séronie, agroéconomiste indépendant et membre de l’Académie de l’agriculture.
Cash Investigation : « une émission truffée d’erreurs qui n’explique pas à quoi sert la Pac »
Avant la diffusion de Cash Investigation sur la Pac, présentée par Elise Lucet, l’agroéconomiste indépendant Jean-Marie Séronie…
alimentation animale
Plan de résilience agricole : l’aide aux éleveurs pour l'alimentation animale, mode d’emploi
Le guichet pour l’aide aux éleveurs confrontés à une hausse des coûts de l’alimentation animale suite à la guerre en Ukraine est…
Serge Zaka agroclimatoloque météo
Canicule 2022 : pourquoi le scénario de l'été 1976 se rapproche, selon Serge Zaka
La France connait cette semaine un exceptionnel épisode de canicule précoce après un début de printemps très chaud et sec. Un…
« Les agriculteurs nous délèguent ce qu’ils maîtrisent le moins »
Dominique Pellen gère l’ETA familiale à Plouvorn dans le Finistère nord en binôme avec son frère Sébastien. L’entreprise…
solagro
Pesticides : une carte de France des IFT publiée par Solagro
Quels pesticides ont été utilisés sur les surfaces agricoles dans votre commune ? Solagro et Ecotone proposent de le découvrir…
aide
Chèque alimentaire : un virement pour les plus précaires avant la rentrée
Elisabeth Borne, la Première ministre, a confirmé le versement d’une aide à la rentrée pour les personnes les plus modestes,…
Publicité