Aller au contenu principal

Terres d’idées : 42 000 euros pour développer 6 projets en agriculture

Le groupe Mutualia a lancé cette année la troisième édition de son appel à projets Terres d’idées. Six lauréats viennent d’être récompensés pour des thématiques qui améliorent la condition agricole et dynamisent les territoires. Ils recevront chacun 7000 €.

© Alexas_Fotos/Here and now, unfortunately, ends my journey on Pixabay

42 000 €, c’est la somme rondelette que le groupe Mutualia va partager entre 6 lauréats pour financer leur projet. La troisième édition de l’appel à projets Terres d’idées a recueilli cette année 295 candidatures. Après délibération des 44 membres du jury en avril et mai, ces candidatures ont été retenues parmi 20 dossiers présélectionnés. Quatre des lauréats sont récompensés sur les thématiques des territoires, de l’innovation, de l’emploi et du développement durable. Les deux autres lauréats reçoivent des prix spéciaux décernés par le groupe mutualiste et ses partenaires : Public Sénat pour le prix spécial des territoires et Présence verte pour le prix spécial du jury.

7000 € pour chaque lauréat

Les 6 lauréats vont recevoir chacun la somme de 7000 €. Avec l’ensemble des présélectionnés, ils bénéficieront par ailleurs d’une formation vidéo offerte par le groupe mutualiste et son partenaire Agridemain, pour apprendre à communiquer sur les réseaux sociaux.

Terre d’idées est une initiative qui vise trois objectifs principaux :

. valoriser les métiers et les initiatives agricoles

. rapprocher l’agriculture, le grand public et les acteurs des territoires,

. accompagner les agriculteurs.

 

Améliorer la condition agricole et dynamiser les territoires

Le groupe mutualiste veut soutenir des projets « qui améliorent la condition agricole et dynamisent les territoires ».

Les projets récompensés cette année mettent en avant une nouvelle fois l’innovation, l’expérimentation, le développement de la vie des territoires, les pratiques pour une agriculture durable et l’originalité des idées.

TerresIdées1

 

TerresIdées2
TerresIdées3

 

Les plus lus

Quel que soit le scénario envisagé, tous les secteurs connaîtront une diminution de leur production oscillant entre 5 et 15%, l’élevage étant le secteur le plus durement touché, selon l'étude.
Agriculture en Europe : les prédictions funestes d’une étude cachée
L’étude du centre commun de recherche européen, sortie sans aucune promotion en plein été, fait couler de l’encre en cette…
Océane Future agricultrice : « Il y a beaucoup trop de préjugés sur les femmes en agriculture »
A 19 ans, Océane est agricultrice et active depuis déjà 5 ans sur les réseaux sociaux. Elle se destinait à ce métier depuis…
Eric Piolle, actuel maire de Grenoble, et candidat aux primaires écologistes souhaite que la filière de l’élevage se transforme pour aller davantage vers des fermes de petites tailles.
Eric Piolle : « Je propose de créer 25 000 fermes communales et agroécologiques »
Eric Piolle, actuel maire de la ville de Grenoble, se présente aux primaires écologistes (premier tour du 16 au 19 septembre…
Stéphane Le Foll
Stéphane Le Foll : « le seul problème du monde agricole c'est de penser qu’il faut produire plus »
Ex-ministre de l’Agriculture et actuel maire du Mans, Stéphane Le Foll a annoncé se présenter à une primaire socialiste qu’il…
Le prix de la coque d'un bâtiment d'élevage aurait augmenté de 31% depuis 2018.
La flambée des prix des matériaux de construction leste les coûts de l’élevage
Bois, acier, isolants, tôles… Les matériaux de construction voient leurs prix s’envoler depuis l’automne dernier et cela pèse sur…
Macron et jeunes agriculteurs
Jeunes agriculteurs : Emmanuel Macron met Océane, 19 ans, à l’honneur
Le président de la République, en déplacement à la foire agricole des Terres de Jim, en a profité pour saluer le dynamisme des…
Publicité