Aller au contenu principal

« Sortie accélérée des pesticides » : Julien Denormandie assure le SAV d’Emmanuel Macron

Revenant sur la déclaration explosive du président de la République le 3 septembre à Marseille, le ministre de l’Agriculture a expliqué en substance sur twitter que la politique de la France en matière de pesticides n’allait pas changer de ligne.

Julien Denormandie à l'UICN
Julien Denormandie à l'UICN.
© Compte twitter @J_Denormandie

Julien Denormandie a procédé ce week-end à une explication de la petite phrase sur les pesticides prononcée par Emmanuel Macron qui a agité les réseaux sociaux vendredi 3 septembre. « Je veux que la présidence française de l’Union européenne porte une initiative forte de sortie accélérée des pesticides », avait déclaré le président de la République en inaugurant le congrès mondial de la nature (d’UICN France) à Marseille.

Lire : Macron veut défendre une sortie accélérée des pesticides lors de la présidence française de l’UE

« Ce qu’a dit le Président de la République ne doit pas se résumer en un tweet », a réagi dès le 4 septembre Julien Denormandie dans un thread sur Twitter. Le ministre de l’Agriculture a précisé que le président de la République voulait indiquer « que la question des pesticides doit désormais être portée au niveau européen […] Sinon, nous créons juste de la compétition déloyale, sur le dos de notre agriculture et de notre environnement ! ».

Le mot d’ordre de la France « est toujours la même : « pas d’interdiction sans alternative »», poursuit-il encore. Le ministre de l’Agriculture indique aussi que pour accélérer la transition, « après le plan France Relance, le plan d’investissement France 2030 mettra l’agriculture au cœur de son action ».

L’agriculture au cœur du plan d’investissement France 2030

Afin d’éviter la concurrence déloyale, le ministre de l’Agriculture précise encore que la priorité de la présidence française de l’Union européenne sera de mettre en place des clauses miroirs, la France s’opposant notamment à l’accord Mercosur en l’état.

Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, avait confié à nos confrères d’Agrapresse avoir été surprise par le terme de « sortie » employé par le président : « Emmanuel Macron est le premier président à parler de cette façon. Mais c’est aussi le premier à nous avoir dit qu’il interdirait le glyphosate, pour revenir en arrière trois ans plus tard ».

Jean-Baptiste Moreau, agriculteur et député LREM, a jugé dans un tweet les explications « très claires » de Julien Denormandie. « Halte aux surtranspositions, la diminution des produits phytosanitaires et la suppression des plus nocifs doit être traitée au niveau européen. La suppression de l’ensemble des produits ne peut pas être un objectif », écrit-il.

Les plus lus

Jeune et agriculture
Les jeunes ont une opinion bien tranchée sur l’agriculture
Les 18-35 ans ont une image moins positive de l’agriculture que l’ensemble de la population française et attendent qu’elle joue…
Sanglier ville capture écran reportage TV
Quand les sangliers arrivent en ville, Christiane Lambert pointe « la protection des espèces »
A Rome, les sangliers se promènent dans les rues la nuit et se nourrissent des détritus des poubelles. Un phénomène lié à une « …
Xavier Niel nomme un « Paysan-directeur » à la tête de la ferme d’Hectar
Christophe Naudin, 39 ans, devra gérer la ferme pilote de 250 hectares en polyculture de céréales et élevage bovin en « …
L’Aspa : une allocation pour ceux qui disposent de peu de ressources pour leur retraite
L’Aspa, l’Allocation de solidarité aux personnes âgées est prévue pour permettre aux personnes disposant d’une faible retraite de…
Assemblée nationale
[Mise à jour] Egalim 2 définitivement adoptée : quels changements pour les agriculteurs ?
La loi Egalim 2 est définitivement adoptée après l'ultime vote du Sénat jeudi 14 octobre au soir. Retour sur ses principales…
Différents labels de qualité
Forte offensive d’UFC-Que Choisir, Greenpeace et WWF France contre les labels alimentaires
Une révision de la gouvernance de l’INAO, et des soutiens apportés aux signes de qualité, mentions réglementées et labels…
Publicité