Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Sondage : 45 % des agriculteurs se sentent isolés

Une enquête, menée par Ipsos pour Agriavis, montre 45 % que des agriculteurs se sentent isolés. Mais pour un tiers des exploitants agricole, la crise du coronavirus a cependant permis de revaloriser l’image de leur métier auprès du grand public.  

© C. Gloria

Alors que le déconfinement est bien lancé, le moral des agriculteurs est en berne. Les résultats du sondage Ipsos pour Agriavis révèlent l’inquiétude du monde agricole. Revenu, logistique, pénurie de main-d’œuvre, baisse du chiffre d’affaires : l’enquête montre que la période a été éprouvante moralement. Seuls 17 % des agriculteurs se déclarent optimistes concernant la situation de leur exploitation, et 40 % se déclarent quant à eux pessimistes.

Voici les principaux résultats à retenir.

Pour 45 % des agriculteurs, l’isolement est la principale difficulté

L’isolement (45 %) est la plus grande difficulté rencontrée par les agriculteurs en période de coronavirus. Suivent les problèmes de débouchés pour les productions (36 %), et la baisse du chiffre d’affaires (19 %).
5% sont confrontés à une baisse ou cession de leur activité alors qu’ils sont plus du double à avoir une charge de travail plus importante.
L’approvisionnement est également plus compliqué pour un tiers des agriculteurs rencontrent des problèmes. Certains sont même confrontés à des pénuries : un agriculteur sur 10.

Moins d’agribashing pendant la crise ?

37 % des agriculteurs pensent que l’image de leur métier a été revalorisée pendant la crise.

Des agriculteurs qui s’adaptent

Confinement oblige, le monde agricole s’adapte. Plus d’1 agriculteur sur 10 a développé la vente en circuit court, ou directement auprès du consommateur.

Une pénurie de main-d’œuvre limitée

6 % des exploitants interrogés ont fait face à une pénurie de main-d’œuvre. Ce chiffre doit cependant être relativisé. Les grandes cultures (42 %) et l’élevage (39 %) représentent la majorité de l’échantillon sondé. Les arboriculteurs ne pèsent que 1 % des sondés.

A lire aussi
[Sondage] Glyphosate : 77 % des agriculteurs disent manquer d’alternatives

Une vive inquiétude pour les marchés agricoles et une attente de régulation des marchés

76 % des sondés craignent un affolement des marchés agricoles. Et ils sont 9 sur 10 à redouter un impact économique durable. Les agriculteurs revendiquent le besoin soutien et d’intervention des pouvoirs publics. 79 % souhaitent des prix de vente garantis, 72 % sont favorables à un assouplissement des contraintes réglementaires, et 63 % attendent une régulation des volumes produits. De plus, 62 % des agriculteurs veulent un dédommagement financier pour faire face aux pertes de production.

24 % des éleveurs déclarent une baisse de leur chiffre d'affaires. Ils ne sont que 10 % en grandes cultures.

 

A lire aussi :
Un sondage Ipsos / AgriAvis qui milite en faveur d’un changement de la PAC
 

Les plus lus

jean baptiste moreau agriculture député LREM agriculture macron
Jean-Baptiste Moreau, député : "Le localisme ne sauvera pas l’agriculture française"
Dans une tribune publiée sur le site du journal L’Opinion, le député accuse la grande distribution de ne pas avoir joué le jeu…
[Coronavirus] Le Space n’aura pas lieu en 2020 – Le salon des productions animales annulé en raison de la crise
C’est un coup dur pour les organisateurs du salon et l’ensemble de la profession agricole : le Space, Salon international des…
[VIDEO] L'association "Parlons ferme" veut cultiver le dialogue entre agriculteurs et consommateurs
L’association Parlons Ferme regroupe une trentaine d’agriculteurs, jeunes, majoritairement implantés dans le grand Sud-Ouest. Ils…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
[Coronavirus] En situation de pandémie, la question cruciale de l’autonomie protéique en alimentation animale de la France
Dans la situation de crise sanitaire du Covid-19, le sujet de l’autonomie protéique de la France apparaît primordial. L’…
Publicité