Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Sojalim - Plus de soja français pour importer moins

© Euralis

L’usine tourne depuis juillet mais elle n'a été officiellement inaugurée que le 8 septembre. Elle s’appelle Sojalim et est basée à Vic-en-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées. Née d’un partenariat entre le groupe coopératif Euralis et le groupe industriel et financier Avril, l’unité triturera des graines de soja, comme son nom l’indique. Du 100 % origine France, non OGM, qui permet aux producteurs de ne pas être tributaires des importations, brésiliennes notamment,  tout en développant une filière régionale. Le projet table sur 25 000 tonnes par an de soja français, dont 5000 tonnes de graines biologiques. L’investissement de 3,65 millions d’euros constitue ainsi une alternative locale d’approvisionnement en protéine végétale pour le secteur de la production animale du Sud-Ouest. La coopérative Fipso, spécialisée dans le porc, et l’enseigne de distribution Carrefour sont également partenaires de cette entreprise régionale.

Les plus lus

jean baptiste moreau agriculture député LREM agriculture macron
Jean-Baptiste Moreau, député : "Le localisme ne sauvera pas l’agriculture française"
Dans une tribune publiée sur le site du journal L’Opinion, le député accuse la grande distribution de ne pas avoir joué le jeu…
[Coronavirus] Le Space n’aura pas lieu en 2020 – Le salon des productions animales annulé en raison de la crise
C’est un coup dur pour les organisateurs du salon et l’ensemble de la profession agricole : le Space, Salon international des…
Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
Publicité