Aller au contenu principal

SIMA : Marc Fesneau a annoncé un dispositif de soutien aux agroéquipements de 400 millions d’euros

Marc Fesneau, le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a inauguré lundi 7 novembre le Sima, le Salon international des solutions et technologies pour une agriculture performante et durable, qui se tient au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte (Seine-Saint-Denis) jusqu’au 10 novembre. Il y a présenté un nouveau dispositif de soutien aux agroéquipements.

plan agroéquipements
Marc Fesneau a inauguré et visité le Sima.
© agriculture.gouv.fr

« À l’heure de crises multiples qui touchent notre ferme France, les agroéquipements sont une des solutions pour accompagner nos agriculteurs dans cette mutation de l’agriculture afin de la rendre plus résiliente, plus durable et plus écologique » a déclaré le ministre qui a visité le salon, rendez-vous des dernières innovations technologiques au sein du monde agricole. Il réunit plus de 1 800 entreprises de plus de 40 pays et présente tous types de solutions pour les agriculteurs quels que soient la taille de l’exploitation et le mode de production. Marc Fesneau y a présenté un nouveau dispositif de soutien aux agroéquipements, issu du plan France 2030 dédié à financer la recherche et développement et doté de 400 millions d'euros, indique son cabinet. Aucun calendrier n'est précisé pour l'instant.

Lire aussi : notre dossier Sima

Eau, changement climatique et énergie

Ce plan se décompose en deux volets : le premier dédié à financer la recherche chez les industriels de l'agroéquipement, et le second à aider les agriculteurs à acquérir ces innovations. Pour les industriels, BPIFrance organisera un appel à manifestation d'intérêt, avec une « sélection rigoureuse effectuée sur la base d’un cahier des charges précis associant des experts indépendants », précise l'équipe de Marc Fesneau. Pour les agriculteurs, un guichet sera géré par France Agrimer, visant à les « aider financièrement à acquérir ces innovations ».

Ce dispositif sera ouvert « dans un premier temps avec trois thématiques »: « l’optimisation de la gestion de la ressource en eau », « l’adaptation au changement climatique » et « la réduction de la consommation énergétique ». En novembre 2021, le président de la République avait annoncé un plan d’investissement public dans l’innovation, intitulé France 2030, doté de 30 milliards d’euros d’ici cinq ans, dont 2 milliards réservés à l’agriculture et l’alimentation.

Les plus lus

Hugo Clément le 16 novembre sur France Inter.
Antibiotiques : comment Dr Toudou et des éleveurs répondent à Hugo Clément sur Twitter
A la suite de l’émission Sur le Front d’Hugo Clément sur l’usage des antibiotiques dans un élevage de lapin, plusieurs voix se…
Julien Revellat, directeur associé du bureau parisien de McKinsey
Comment McKinsey compte influencer l’évolution de l’agriculture française
Le cabinet de consultants McKinsey a mis en place un simulateur d'agriculture régénératrice hébergé sur le campus Hectar, créé…
niveau des nappes phréatiques au 1er novembre 2022
Niveaux des nappes phréatiques toujours bas : le BRGM appelle à limiter les prélèvements en eau
Les pluies du début d’automne n’ont pas compensé les déficits accumulés depuis le début de l’année : les nappes phréatiques…
biodiversité HVE
Certification HVE : tout savoir sur le nouveau cahier des charges
La refonte de la certification Haute valeur environnementale est officielle avec la publication de deux textes au journal…
Alexis Duval, président d'Intact.
Agriculture régénératrice : Alexis Duval lance Intact, start-up valorisant l’amidon de légumineuses
Soutenu par Axéréal, l’ex-président du directoire de Tereos, se lance dans la fabrication bas carbone d’ingrédients à base de…
Alexis Le Rossignol, dans la campagne
Alexis Le Rossignol, humoriste France Inter inspiré du bon sens paysan
Auteur d’une chronique humoristique chaque semaine sur France Inter, Alexis Le Rossignol aime à parler du monde rural et nous…
Publicité