Aller au contenu principal

Sécheresse : l’Occitanie débloque une aide d’urgence pour les agriculteurs et viticulteurs

Carole Delga présidente de la région Occitanie annonce une série de mesures d’urgence pour faciliter l’accès à l’eau de 6300 agriculteurs et viticulteurs fortement impactés par la sécheresse.

 Vignoble de Collioure dans les Pyrénées orientales
© G. Lefevre

Face à la sécheresse qui sévit en Occitanie, Carole Delga présidente de la région, vient d’annoncer une série de mesures d’urgence pour « faciliter l’accès à l’eau » aux agriculteurs et viticulteurs.

La présidente de la Région Occitanie annonce ainsi ce jeudi 1er février avoir décidé de mobiliser les sociétés d’aménagement régional, BRL et la CACG afin de baisser « les charges financières d’irrigation pour plus de 6300 agriculteurs et viticulteurs ».

La région et les deux sociétés d’aménagement proposent ainsi la mise en œuvre de plusieurs mesures.
 

Réduction du montant de la redevance de consommation en eau

La première mesure est la mobilisation d’une enveloppe exceptionnelle de 2 millions d’euros par BRL comprenant :

  • Une baisse de facture de 15% sur le montant de la redevance de consommation d’eau de novembre 2023, représentant une enveloppe globale d’1,5 million d’euros (elle bénéficiera à 5 000 agriculteurs et viticulteurs, assure la région) ;
  •  La création d’un fonds de soutien de 500 000 euros pour accompagner les exploitants agricoles les plus en difficulté, via une remise supplémentaire et un délai d’encaissement étendu de 6 à 12 mois. (Les bénéficiaires de ce fonds seront désignés en lien avec les Chambres départementales d’agriculture) ;
  • Une remise de 50% de la redevance d’abonnement des contrats d’irrigation pour les jeunes agriculteurs pendant les 5 années suivant leur installation. 

Lire aussi : Pyrénées-Orientales : 6 millions d’euros pour les cultures irriguées suite aux restrictions d’eau

Réduire la facture d’électricité avec un groupement d’achat

La deuxième mesure porte sur une économie de 6 millions d’euros sur l’achat de l’électricité, premier poste de dépenses pour l’irrigation, grâce à la création par la CACG d’un groupement d’achat auquel adhèrent 217 utilisateurs (ASA d’irrigation, exploitations agricoles…). « Il permettra à 1 300 exploitations d’acheter en 2024 une électricité à bien meilleur coût par rapport à 2023, soit l’équivalent en moyenne de 150 € d’économie par hectare irrigué », assure la région Occitanie.

Lire aussi : La quasi-totalité des Pyrénées-Orientales passe en « crise sécheresse »

Les plus lus

Tracteur embourbé dans un champs  lors d'une opération de taille de haie
Taille des haies : quels départements appliquent la dérogation jusqu’au 15 avril ?

Le ministère de l’Agriculture a annoncé le 15 mars la mobilisation de la procédure de la force majeure. Plusieurs départements…

Océane Balland, jeune agricultrice, avec un veau charolais
Océane Balland, 21 ans, agricultrice : « je travaille 70 à 80 heures par semaine pour un revenu de 1500 euros »

Océane Balland, 21 ans, fille et petite-fille d'agriculteur, a repris la ferme familiale en Haute-Saône à 100% fin 2023.…

tracteur accidenté au bord de la route
Victime de plusieurs accidents du travail, cet agriculteur n’aura pas droit à une rente, confirme la Cour de cassation

Un agriculteur accidenté ou victime d’une maladie professionnelle n’a pas forcément droit à une rente, selon une récente…

Brûlage de boie de haie
Brûler les déchets verts : quelles règles pour les agriculteurs ?

Contrairement aux particuliers, les agriculteurs ne sont pas soumis à une stricte interdiction de brûler les déchets verts (…

Session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité aux sujets agricoles dans la Somme.
Désarmer la police de l’environnement dans les fermes ? Pourquoi l’OFB dit non !

La direction de l’Office français de la biodiversité s’oppose fermement au désarmement de ses agents lors du contrôle dans les…

Jachère fleurie devant un champ de maïs et une rampe d'irrigation.
Jachère, rotation des cultures, couverture des sols : vers un allégement de la conditionnalité des aides PAC

La Commission européenne a proposé le 15 mars plusieurs mesures visant à simplifier la conditionnalité des aides de la…

Publicité