Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Sarmance – Une jeune pousse de vigne qui lave la tête

© Jean-Charles Gutner

On connaissait le pouvoir anti-oxydant des polyphénols contenus dans les grains de raisin. Cela n’a pas échappé à un prestigieux château bordelais qui a, depuis plus de 10 ans, concentré ces vertus bénéfiques pour la peau dans une gamme de cosmétiques et un art du bien-être dans le vignoble.

Mais dans la vigne, il n’y a pas que le grain, il y a l’apex. Cette pointe de tige coupée au moment de la floraison peut, elle aussi, devenir véritable bain de jouvence. C’est en partant de cette idée que la start-up Sarmance est née. La société basée à Gétigné près de Nantes, dans le vignoble du muscadet, est partie de l’initiative d’un vigneron, Jérôme Bretaudeau. En voyant les résidus de taille laissés à terre, il a eu l’idée d’utiliser ces bouts de tige pour en extraire les précieux polyphénols. Le viticulteur s’est associé avec un consultant dans le développement touristique, Benjamin Bellet. Les sarments et la fragrance de la culture en biodynamie ont fait germer Sarmance et ses cosmétiques. Cette jeune pousse est hébergée par Atlanpôle, la technopôle de Nantes. Elle fabrique et commercialise des shampoings et gels douche, des gels lavants pour les mains, des eaux florales pour hydrater et démaquiller. Les produits de la gamme contiennent 30 % d’extrait d’apex, les autres ingrédients étant issus d’huiles (de pépins de raisin, d’olive, de tournesol) et de tensio-actifs biosourcés. A ce jour, un vigneron corse fournit également la matière première. Une première levée de fonds en juillet 2016 a permis de collecter 350 000 €. Des vignes en biodynamie en Alsace et en Bourgogne sont attendues pour participer aussi à cette cosmétique aventure.

Les plus lus

jean baptiste moreau agriculture député LREM agriculture macron
Jean-Baptiste Moreau, député : "Le localisme ne sauvera pas l’agriculture française"
Dans une tribune publiée sur le site du journal L’Opinion, le député accuse la grande distribution de ne pas avoir joué le jeu…
[Coronavirus] Le Space n’aura pas lieu en 2020 – Le salon des productions animales annulé en raison de la crise
C’est un coup dur pour les organisateurs du salon et l’ensemble de la profession agricole : le Space, Salon international des…
Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
Publicité