Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

[Salon de l'agriculture] Yves Camdeborde, invité d'honneur de l'émission [REPLAY] #PositiveAgriculture

Le [LIVE] Emission #PositiveAgriculture se poursuit au Salon International de l'Agriculture. Ce jeudi 27  février, l’invité du jour est le chef cuisinier Yves Camdeborde. 

Nouveau rendez-vous de [LIVE] #PositiveAgriculture ce jeudi sur le stand du Ministère de l’Agriculture. L’émission est proposée par Réussir et le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, en partenariat avec les chambres d'agriculture et La Ferme Digitale. L’animation est assurée par les journalistes de Réussir-Agra Nicole Ouvrard et Vincent Motin, la présentatrice télé Fanny Agostini et le spécialiste de la politique du climat et de l’environnement Henri Landes.

 

Au menu ce jeudi 27 février

- L’invité d’honneur : Yves Camdeborde


- La battle des régions avec :
Frederic Coiffe,Maître Cuisinier de France représentant la Région Nouvelle-Aquitaine, Aana Nouvelle-aquitaine,
Philippe Lacube, La Maison Lacube restaurant-boutique de l'éleveur, représentant La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
Andjizi Daroueche, restaurateur représentant Mayotte


- La battle des start-up avec :
Karine Cailleaux d' Ekylibre
Arnaud Richard de Icosystème: Formation Mixte Digitale en Agro-écologie

 

A suivre en direct de 17h à 17h45 sur www.weloveagri.fr

 

 

Yves Camdeborde, la cuisine avec l'esprit d'un rugbyman - Yves Camdeborde est un chef cuisinier originaire de Pau. C’est l’un des chefs de file de la « bistronomie », la cuisine dite de bistrot. Installé à Paris, le chef cuisinier est devenu au fil des années propriétaire de plusieurs établissements et d’une véritable marque. Au Carrefour de l’Odéon, dans le 6e, il dirige un restaurant, une brasserie et un hôtel. Il y développe aussi ses « avant comptoirs » avec Le Comptoir de la Terre et le Comptoir de la Mer. Un concept décliné également au Marché Saint-Germain avec le Comptoir du Marché et à Bordeaux avec le Comptoir du Palais.

Le maître des fourneaux, très accaparé par son métier qu’il adore, trouve malgré tout un peu de temps à consacrer à sa deuxième passion : le rugby. Il fait d’ailleurs un parallèle entre ces deux activités. Très tôt, adolescent, pour la cuisine, ça a « fait tilt », confiait-il au journal Le Parisien le 21 février. « J'ai compris que c'était comme le rugby. Chacun a un rôle à jouer et la réussite dépend de l'esprit d'équipe ».
L’homme est un habitué des médias et a notamment été juré de l’émission MasterChef sur TF1. De ses cuisines aux plateaux de télé, il est devenu à 55 ans une figure parisienne de la gastronomie et de la « bistronomie ». Mais Pau et ses racines restent chers à son cœur. S’il a quitté la région à 16 ans, le pic du Midi d’Ossau est toujours à ses côtés. « J’ai emporté son image avec moi », assurait-t-il récemment dans Géo.

Le chef cuisinier se pose aussi en « défenseur de la restauration hors foyer ». Il veut garder les clients dans les établissements et combat le « Je veux bien manger du Camdeborde mais chez moi devant la télé ». Aller au restaurant est un « acte citoyen » comme il l’explique dans une vidéo réalisée par « bruit de table » en 2019 et diffusée sur YouTube.